Compil'

5 morceaux mythiques enregistrés en une seule prise #1 

écrit par Hugues Ranjard le mercredi 4 mai 2022

Janis > Compil' > 5 morceaux mythiques enregistrés en une seule prise #1  >

5 morceaux mythiques enregistrés en une seule prise #1 

 

La musique d'aujourd'hui peut ressembler à un énorme laboratoire scientifique où des équipes de musiciens et de producteurs peaufinent et réenregistrent de nouveaux morceaux pour créer le produit final parfait. Ce processus peut donner lieu à des succès, mais il existe aussi une histoire de chansons enregistrées en une seule prise, qui comprend des énormes succès que vous connaissez probablement tous. On vous en a sélectionné 5, rendez-vous très bientôt pour un deuxième article ! 


5 morceaux mythiques enregistrés en une seule prise #1 
 

#1 Lose Yourself : Eminem 

 

La performance d'Eminem dans 8 Mile a tapé fort dans le monde du cinéma et de la musique. Le film montre l'étendue des talents d'acteur de Slim Shady en plus de son don pour rapper que l’on connait tous. Ce film a également permis la création du mythique Lose Yourself. Eminem a écrit la chanson entre les prises sur le plateau du film et n'avait alors pas beaucoup de temps pour enregistrer avec ses responsabilités en tant qu’acteur sur le plateau. Il a déclaré qu'il avait pu enregistrer chaque couplet en une seule prise, pénard, pendant ses pauses déjeuner sur le tournage.

 

#2 That’s Alright Mama : Elvis Presley

 

Le magazine Rolling Stone a affirmé que cet enregistrement d'Elvis est à l'origine du rock'n roll, et serait le résultat d'une seule prise… L’histoire raconte que le jeune Elvis aurait joué entre deux prises une interprétation hyper cool de la chanson blues That's Alright Mama. Le propriétaire de Sun Records a adoré le résultat et demande alors à Elvis et à son groupe d'enregistrer une version de la chanson, qui est devenue l'un de ses premiers singles.

 

#3 Twist And Shout : The Beatles

 

Cette reprise rock des Beatles clôture l'album Please Please Me, ainsi qu'une session d'enregistrement marathon qui avait laissé John Lennon épuisé de fatigue. Le producteur George Martin demande aux Fab Four d'enregistrer ce morceau après avoir enregistré neuf autres chansons plus tôt dans la journée. Il place consciemment Twist and Shout en dernier morceau de la session en raison de la pression qu'elle exerce sur la voix de Lennon, et même là, ils ne sont pas sûrs de la quantité de jus qui lui restait dans le réservoir. Ils font alors première prise puis essayent d'en faire une deuxième, mais la voix de Lennon est si faible que le groupe décide de laisser faire et de ne pas changer la première prise.

   

 

#4 Kind Of Blue : Miles Davis

 

L’album Kind of Blue est un chef-d'œuvre presque inégalé. L’ensemble du disque a été enregistré en une série de prises uniques. Dans le cadre des expérimentations de Miles Davis dans les années 50, il pousse son ensemble à travailler dans le style "modal", où le fond est simple, avec des mélodies solistes qui évoluent entre deux gammes ou "modes". Miles Davis élabore donc des compositions de base pour ses musiciens (de génie) afin de servir de cadre à l'enregistrement, mais l'improvisation sur chaque morceau était une pure inspiration dès la première prise.

   

 

#5 The House of the Rising Sun : The Animals

 

Les Animals ont percé dans le game avec une reprise du standard folk The House of the Rising Sun avant même d'avoir sorti leur premier album. C’est en tournée, en première partie de Chuck Berry, qu’ils commencent à jouer le morceau. Ils supplient plus tard leur producteur de les laisser enregistrer une version unique du morceau. La légende raconte que le groupe était parfaitement en place dès la première prise, grâce à la façon dont ils avaient peaufiné leur version de la chanson pendant la tournée. 

 
écrit le mercredi 4 mai 2022 par

Hugues Ranjard

Rédacteur en chef pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le jeudi 5 mai 2022

Encore curieux ?