Ah Bon?!

Le jour où Janis Joplin a éclaté une bouteille de whisky sur la tête de Jim Morrison pour repousser ses avances...

écrit par Hugues Ranjard le jeudi 9 septembre 2021

Janis > Ah Bon?! > Le jour où Janis Joplin a éclaté une bouteille de whisky sur la tête de Jim Morrison pour repousser ses avances... >

Le jour où Janis Joplin a éclaté une bouteille de whisky sur la tête de Jim Morrison pour repousser ses avances ...


C’est bien connu, Janis Joplin était une badass. À l’époque, elle refusait déjà de se conformer aux stéréotypes de genre qui lui avaient été dictés par la société. La détermination et la force qu’avait Janis a, un jour, été confrontée à la lourdeur pénible d’une autre icône de la musique, un certain Jim Morrison, un peu éméché, lors d’une soirée à L.A. Le King Lizard sera vite calmé par la seule et unique Janis Joplin. On vous raconte l’histoire.  

Janis Joplin avait la réputation d'être une femme forte, confiante et indépendante. Sa musique le reflète d’ailleurs parfaitement. Elle était plus qu'heureuse de se démerder seule quand les choses se compliquaient. Qu'il s'agisse de calmer Jerry Lee Lewis qui offense délibérément sa sœur ou en insultant des policiers après qu'on lui ait demandé de détendre son groupe sur scène. Quand les avances du légendaire frontman des Doors, Jim Morrison, sont devenues inappropriées, Janis n'a alors pas hésité à l’en informer ...

Au moment de leur rencontre, ils sont deux des artistes les plus en vogue du moment. Jim Morrison, le poète rock star démontrait son talent à travers la révolution culturelle de style et de production des Doors. Janis Joplin vivait elle cette même révolution dès que ses poumons et chordes vocales en or lui permettaient de s’exprimer.

Les faits donc. Un soir, le producteur Paul Rothschild a la bonne idée d’inviter Jim et Janis à une soirée à Hidden Hills, tout près de Los Angeles. Il se trouve que Rothchild travaille d’ailleurs avec les deux artistes et pense qu’ils peuvent être le match parfait. Pour prendre ses précautions, en connaissant le caractère des deux, il leur suggère alors d'arriver tous les deux sobres pour qu'ils puissent se souvenir de leur rencontre le lendemain matin. Pari tenu, Jim et Janis arrivent parfaitement sobres. Il a été rapporté que les deux se sont d’ailleurs vraiment bien entendus, du moins au début de la soirée. À ce moment-là, Janis est attirée par Jim Morrison et sa personnalité suave et authentique. Jim, quant à lui, est subjugué par l'esprit libre et irrépressible de Janis Joplin. ​​

Très vite, les verres s’enchainent et le temps passe. Janis, volcanique, a l’alcool gai. En revanche, Rothschild raconte que Jim Morrison devient “un crétin, un ivrogne dégoûtant”. Brillant et gentil sobre, Jim et l’alcool ne faisait cependant pas un bon mélange du tout. Sous l’effet de l’alcool, il était connu qu’il devienne ce genre de mec pénible en soirée, avec un caractère qui pouvait devenir violent et insultant. 

Bref, le comportement qu’a adopté Jim Morrison n’a évidemment pas plu à Janis Joplin. Sachant que cette rencontre était très attendue par son producteur, elle décide de le supporter un moment. Mais les avances de forceur de Jim Morrison n'ont pas cessé jusqu'à ce qu'elle en ait assez et demande à Rothchild de la faire sortir de là. 

Alors que le producteur s'exécute, Jim Morrison continue ses avances et devient de plus en plus indésirable à chacune de ses respirations imbibées de sky. Janis, saoulée, continue de le repousser. Quand il réalise que Janis se met sur le départ, il commence à les suivre, totalement cuit. Il atteint alors la voiture et essaye de la convaincre de rester, ce à quoi elle répond un parfait "fuck off". Jim, en roue libre totale, attrape alors Janis par les cheveux. Il essaye de la tirer hors de la voiture. 

Don’t fuck with Janis Joplin. Instantanément, elle attrape une bouteille de Southern Comfort (liqueur américaine faite à partir d'alcool rectifié et de fruits, d'épices et des arômes de whisky) et l’éclate sur la tête de Jim Morisson qui s’étale sur le sol et perd connaissance. Amplement mérité, n'est-ce pas ? Janis peut enfin partir, en pleurs … 

Normalement, après un événement de la sorte, il vaut mieux faire profil bas. Nope, trop peu pour Jim. Après s’être mangé une bouteille en pleine tronche, il est alors encore plus fan de Janis et de son caractère à ne pas se laisser faire. Le lendemain, il demande à Rothchild le numéro de Janis. Le producteur lui en parle et lui dit que Jim Morrison, vraiment à fond sur elle, voulait la revoir. Elle refuse alors poliment l’invitation. 

Comme vous le savez probablement, Janis Joplin décède en 1970. Jim Morrison la suit là-haut en 1971. Il n’y a donc pas eu de chance de vraiment rattraper cette situation. S'il existe un paradis du rock'n'roll, il est probable que Jim Morrison lui fasse encore des avances et continue de se faire rejeter, ou pas, qui sait ?

   #sleepy #jimmorrison #thedoors GIF by The Doors

écrit le jeudi 9 septembre 2021 par

Hugues Ranjard

Rédacteur en chef et Community Manager pour Janis

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?