Ah Bon?!

Ces 8 musiciens qui avaient prédit leur propre mort

écrit par Hugues Ranjard le mardi 13 juillet 2021

Janis > Ah Bon?! > Ces 8 musiciens qui avaient prédit leur propre mort >

Ces 8 musiciens qui avaient prédit leur propre mort
 

Le monde de la musique est cruel. La célébrité, recherchée par un grand nombre de musiciens n’est pas une fin en soi, preuve en est avec la triste liste que nous allons ici vous présenter. Certains d’entre eux avaient même prédit leur propre mort, qu’il s’agisse d’un “simple” ressentiment, d’abus de drogues et autres … 

 

Jimi Hendrix 

Jimi Hendrix est une légende incontestée. Pour la petite histoire, notre média Janis devait à l'origine se nommer Jimi ... Malheureusement le nom était déjà déposé, on est donc parti sur Janis et ça nous va finalement très bien ! Revenons-en à nos moutons. Comme le reste du club des 27, on a du mal à imaginer que God Jimi n'ait vécu que 27 ans et accompli tant pour le monde de la musique. Il reste sans doute l'un des guitaristes les plus doués techniquement de l'histoire. Au-delà de ses facilités déconcertantes derrière une gratte, Jimi avait aussi une sacrée plume.  

En septembre 1965, avant d'atteindre son statut légendaire, Jimi Hendrix avait enregistré une chanson avec l'artiste R&B Curtis Knight. Elle s'appelait The Ballad of Jimi. Dans ce morceau, on peut y retrouver les mots suivants ...

“Many things he would try
For he knew soon he’d die
Now Jimi’s gone, he’s not alone
His memory still lives on
Five years, this he said
He’s not gone, he’s just dead”
 

Tragiquement, Jimi Hendrix disparait le 18 septembre 1970, soit près de pile 5 ans après le morceau en question. 

 


Jim Morrison

On enlève un i à Jimi et ça nous donne Jim. Jim Morrison. Lui était obsédé par la mort. En plus de ses talents de voyants avec sa prédiction du futur de la musique, le frootman des Doors avait également tristement évoqué sa future mort.

Contexte : ses deux potes Jimi Hendrix et Janis Joplin viennent de quitter ce monde à quelques mois d'intervalle. On est en octobre 1970, Jim Morrison se rend au bar Barney's Beanery avec des amis. Il leur dit alors "You're drinking with number three. That's right, number three". Quelques mois plus tard, le 3 juillet 1971, Jim Morrison est retrouvé sans vie dans la baignoire de son appartement parisien. 

 

Kurt Cobain

Toujours dans le tristement célèbre club des 27, on a Kurt Cobain. On le sait, Kurt Cobain était loin d’être stable mentalement. Une nouvelle fois, ces artistes nous prouvent que la célébrité n’est pas source de bonheur, elle fait partie du jeu, et il faut faire avec. Kurt Cobain, comme ses précédents camarades, n’a pas passé l’épreuve des poteaux. La légende dirait qu’à l'âge de 14 ans, Kurt Cobain avait dit à un camarade de classe qu'il deviendrait une superstar de la musique, deviendrait riche et célèbre et qu'il s'ôterait la vie, en pleine gloire.

On connait malheureusement la suite, il a connu un énorme succès, est devenu riche et célèbre. Il se suicide finalement le 5 avril 1994 dans sa maison, à Seattle.


 

Marc Bolan

Marc Bolan, célèbre membre du groupe T-Rex a connu un destin effrayant en termes de coïncidences. Toute sa vie, il a eu peur de mourir dans un accident de voiture et n’a donc jamais voulu passer son permis (comme moi d’ailleurs, sans la première partie de la phrase …). Le 16 septembre 1977, sa copine Gloria Jones le ramène chez lui après une soirée à Mayfair. Résultat, sa Mini violette percute un arbre sur le bord de la route et Marc Bolan perd la vie.

5 ans plus tot, Marc Bolan avait écrit le morceau Solid Gold East Action. Guess what, ce titre contient la phrase "Easy as picking foxes from a tree". Là vous vous dites, “ok et alors ?”. Et alors, La plaque d'immatriculation de la Mini était FOX 661L et la voiture s’est écrasée contre un arbre. La légende raconterait aussi que Marc Bolan avait dit à ses amis qu'il ne pensait jamais atteindre l'âge de 30 ans, il est finalement mort à 29 ans.

 

John Lennon

L'assassinat de John Lennon est encore dans toutes les têtes, ou du moins dans la mienne. Cette frustration qu’un malade ait pu stopper net la vie d’un père, d’un mari, d’un ami et accessoirement d’un des plus grands compositeurs du XXᵉ siècle. Celui dont je ne prononcerai pas le nom (même Voldemort fait pas le poids) nous a donc ôté la vie d’un génie créatif. 

Et pourtant, John Lennon l’avait en quelque sorte prédit. Il disait souvent à Freda Kelly, qui travaillait comme secrétaire pour les Beatles quand elle était adolescente, qu'il n'atteindrait jamais l'âge de 40 ans. Bon, il a réussi à aller à 40, mais ne jouons pas sur les chiffres. En termes de prédiction, on peut aussi parler du morceau Borrowed Time, tiré de l’album Milk and Honey. Lennon y chante : "Living on borrowed time, without a thought for tomorrow".

Ce n’est pas tout dans le cas du Walrus. En 1965, Lennon déclare à un journaliste qu'il s'attendait à ce que lui et ses 3 potos des Beatles meurent dans un accident d'avion ou qu’ils soient abattus par "un cinglé", "some loony" dans la version originale. Des termes qui ont d’ailleurs probablement souvent été évoqués par des musiciens de cette notoriété. Quoi qu’il en soit, ces prédictions font tout de même froid dans le dos. À ne pas oublier que George Harrison à également été attaqué par un taré dans sa propre maison le 30 décembre 1999. 

 

Lynyrd Skynyrd

Passons au groupe dont je n’ai toujours pas trouvé le moyen de prononcer le nom. Le destin de la majorité des membres de Lynyrd Skynyrd met également une bonne claque. Les artisans du mégatube Sweet Home Alabama sortent en 1977 l'album Street Survivors. La pochette du disque montre le groupe qui pose et se fait engloutir par des flammes. Bon, sur ce coup-là, on ne va pas dire qu'ils avaient à proprement prédit leurs morts, mais ce qu'il s'est passé 3 jours après la sortie du disque ressort du morbide. 

On est le 20 octobre 1977, le groupe monte à bord d'un Convair CV-240. Destination Baton Rouge, en Louisiane. Le groupe doit se produire à LSU (Lousiana State University) la nuit suivante. Après être tombés en panne de carburant, les pilotes tentent un atterrissage d'urgence avant de s'écraser dans une zone boisée à 8 km au nord-est de Gillsburg, dans le Mississippi. L’accident tue le lead singer Ronnie Van Sant, le guitariste et chanteur Steve Gaines, la choriste Cassie Gaines (la sœur aînée de Steve), l’assistant road manager, le pilote et le copilote. Il y a 20 survivants de l'accident d'avion mais seulement un tiers du groupe a été épargné… Autre élément quelque peu perturbant, le morceau That Smell, un des plus populaires du disque Street Survivors dit : 
 

"Say you'll be alright come tomorrow 
 But tomorrow might not be here for you 
 Angel of darkness upon you
 The smell of death surrounds you"


 


Tupac Shakur

Il n’y a pas que les rockstars qui ont prédit leurs funestes destins. Tupac, qui restera comme l’un des plus grands rappeurs de l’histoire, est tragiquement décédé à l’age de 25 ans. En 1994, deux ans avant son assassinat, Pac avait accordé une interview à Entertainment Weekly, un magazine mensuel américain de divertissement basé à New York, qui couvre le cinéma, la télévision, la musique, le théâtre de Broadway, les livres et la culture populaire. Dans cette interview, Tupac prédit accidentellement sa propre mort. Quand on lui demande où il aimerait être dans 15 ans, Tupac répond : "Best case [scenario]? In a cemetery, not in a cemetery--sprinkled in ashes smoked up by my homies”. 

Il s’est ensuite corrigé en disant : "I mean, that's the worst case! Best case [scenario], multimillionaire, owning all of this shit !". Et pourtant, c’est bien la première des deux phrases qui s’est révélée être vraie. Oui, 2pac n’a pas été enterré. Ses cendres, mélangées à de la weed ont été fumées par ses potes lors d’une cérémonie en son honneur. Vous vous doutez bien qu’un article sur cet événement risque de bientôt débarquer sur Janis. 

Ce n’est pas tout. Dans la chanson Niggas Done Changed, sortie deux mois après sa mort, Tupac dit :


“I been shot and murdered 
 Can tell you how it happened word for word
 But best believe niggas gon’ get what they deserve”


Ce morceau avait été enregistré très peu de temps avant son assassinat. On peut penser que Tupac, incarnation du gangster rap savait bien qu’il ne vivait pas chez les Teletubbies. Il est finalement assassiné le 13 septembre 1996 à Las Vegas. Seulement 5 mois plus tard, c’est Notorious B.I.G, son plus grand rival, qui connaîtra le même destin. 


Notorious B.I.G

Biggie est également une grande figure du rap, qu’il a marqué à tout jamais. Comme la mort de 2pac, celle de Notorious B.I.G est encore teintée de mystère. On se demande toujours si son assassinat est une représaille à celui de Tupac.

Biggie, engrangé dans la guerre des gangs qui opposait l’East Coast à la West Coast, sentait également la mort se rapprocher. Déjà, son premier album se nomme Ready To Die. Un peu tiré par les cheveux, je vous l’accorde, mais tout de même un fait. Dans Suicidal Thoughts, le dernier morceau du disque, Biggie dit :

“I wonder if I died, would tears come to her eyes?
I want to leave, I swear to God I feel like death is calling me”

 

Seulement 1 an et demi après la sortie de l’album, Biggie est assassiné pendant une fusillade en voiture à Los Angeles… Il avait lui 24 ans. Stupide rivalité. 

 

Ces musiciens ne sont pas les seuls à avoir en quelque sorte prédit leur mort, mais la liste était trop longue. Dans certains cas, les “prédictions de mort” étaient farfelues. On s’en est donc gardé à ceux-là. Quoi qu’il en soit, tous les artistes cités plus haut ont contribué à écrire la légende et l’histoire de la musique. 

écrit le mardi 13 juillet 2021 par

Hugues Ranjard

Rédacteur en chef et Community Manager pour Janis

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?