Ah Bon?!

Le jour où les potes de 2pac auraient fumé ses cendres

écrit par Hugo Monteremal le mardi 9 novembre 2021

Janis > Ah Bon?! > Le jour où les potes de 2pac auraient fumé ses cendres >

Le jour où les potes de 2pac auraient fumé ses cendres

 

Le 16 juin 1971, une membre des Black Panther donnait naissance à un garçon qui allait révolutionner le rap game. J'ai nommé le regretté Tupac Amaru Shakur. Celui-ci finira par s'éteindre le 13 septembre 1996 à seulement 25 ans. Une vie courte mais intense qui aura su marquer plusieurs générations à travers le globe tout entier. On dit que les légendes se construisent après leurs morts, pour le rappeur californien, cette assertion semble se confirmer même si de son vivant il aura connu le succès international qu'il méritait. Après son décès, de nombreuses histoires sont venues enrichir sa notoriété, notamment une qui nous est rapportée par ses compagnons de route et qui affirment que les restes de 2pac auraient fini roulés dans un joint, évaporés en nuages de fumée psychédélique.
 

Cette anecdote, on va y revenir plus en détail dans les lignes qui suivent. Bon, j'arrête de faire ma groopie, mais objectivement le mec était un cran au-dessus de nombreux autres rappeurs de son époque (et de la nôtre ?). Brève rétrospective sur les évènements de la vie (et de la mort) du rappeur de la West-Coast des Etats-Unis.

Poète, danseur, rappeur, acteur… On ne compte plus les différentes casquettes qu'aura portées le jeune artiste controversé. Débordant de multiples talents, il est celui qui aura permis au Gangsta-Rap d'acquérir les lettres de noblesse qu'on lui connait désormais. 2pac restera ancré dans la mémoire de ses fans pour ses chansons aux lyrics engagées provoquant tantôt la colère des politicards en costume-cravate, tantôt l'effroi chez les ménagères de moins de 50 ans.

Personnage charismatique dont le flow venait sublimer sa plume, son implication s'étendait bien au-delà de la simple sphère musicale. Militant engagé pour la cause afro-américaine, on lui colle aussi bien l'étiquette de héros que celle de dangereux gangster prêt à tirer sur tout ce qui bouge. Sa mort tragique suite à une fusillade à Las Vegas, alors qu'il sortait d'un combat de Mike Tyson, aura mis fin à sa carrière, mais pas à sa légende. C'est en effet une fois mort qu'il vendra le plus d'albums.

Au cours de sa carrière, il aura collaboré avec les plus grands rappeurs de son temps : Dr. Dre, Snoop Doggy Dogg, Biggie Smalls … Ainsi que les membres de ses différents groupes : Thug Life et les Outlawz. Ce sont d'ailleurs ces derniers qui vont nous rapporter une anecdote post-mortem pour le moins surprenante concernant le défunt rappeur.


2pac entouré des Outlawz


Young Noble et EDI Mean, deux membres du collectif des Outlawz formé par 2Pac, ont ainsi révélés que peu de temps après sa mort, l'équipe de potes, accompagnée de la famille et de la mère du défunt, avaient eu la joyeuse idée de se rendre sur une plage et de s'y rouler un petit joint de weed agrémenté des cendres de 2Pac. L'histoire ne dit pas s'ils ont fini plus défoncés que d'habitude avec ce joint épicé...

Un hommage tout en adéquation avec la personnalité du rappeur, grand adepte de la ganja. Au-delà du fait qu'inhaler un ami soit médicalement peu recommandable, on rappellera également que la drogue, c'est mal, m'voyez. Afeni Shakur, la mère de Tupac, qui était elle aussi présente lors de cet hommage, a niée toute implication dans cette cérémonie plus ou moins fumeuse. Alors, info ou intox ? Quoi qu'il en soit cette histoire participe encore un peu plus à la légende de l'interprète de « God bless the dead » aussi médiatique et tumultueuse de son vivant, que mystérieuse dans sa mort…


Au fond de gauche à droite: Kastro, Hussein Fatal, Big Syke, EDI Mean

Retrouvez ci-dessous la vidéo (en anglais) d'EDI Mean expliquant les raisons de cette cérémonie plus ou moins spirituelle :

écrit le mardi 9 novembre 2021 par

Hugo Monteremal

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 19 novembre 2021

Encore curieux ?