News

Jack White a passé "cinq jours sans manger" pendant l'écriture de ses nouveaux albums

écrit par Maxim Ginoux le mercredi 21 septembre 2022

Janis > News > Jack White a passé "cinq jours sans manger" pendant l'écriture de ses nouveaux albums >

Jack White a passé "cinq jours sans manger" pendant l'écriture de ses nouveaux albums

Jack White a révélé qu'il a passé cinq jours sans manger pendant l'écriture de ses deux nouveaux albums, sortis respectivement en avril et en juillet dernier.

Jack White a passé "cinq jours sans manger" pendant l'écriture de ses nouveaux albums

L'auteur-compositeur a déclaré qu'il s'était inspiré d'un livre vieux d'un siècle pour voir comment l'état de son corps affecterait sa production créative. L'expérience a ajouté un nouveau type d'énergie à ses derniers albums, Fear of the Dawn sorti en avril et Entering Heaven Alive sorti en juillet.

Il a déclaré lors d’une interview pour CBC : "Je voulais voir ce que j'écrirais dans ces conditions, dans cette idée - être seul et jeûner - ce que mon cerveau et mon corps produiraient". Il a aussi ajouté : "Serais-je frustré ? Est-ce que je me mettrais en colère ? Est-ce que je serais bouleversé ? Est-ce que je serais déprimé ? Quel genre de paroles sortiraient ?

Il a détaillé les résultats de son expérience, qui faisait suite à la lecture du livre d'Upton Sinclair, The Fasting Cure, paru en 1911. Il a déclaré, en plaisantant, que ce processus créatif et extrême avait sûrement aidé pour écrire la chanson If I Die Tomorrow, paru sur l’album Entering Heaven Alive.

Pour lui l’élément principal avec lequel il voulait jouer, c’était son corps. Explorer, se mettre à bout, se mettre à mal, pour pouvoir atteindre des buts et des objectifs. Il a ainsi pu expérimenter des états qu’il n’aurait peut-être pas pu atteindre sans faire le jeun. Selon lui, au bout du deuxième et troisième jour il a reçu une quantité d’énergie exceptionnelle et incroyable qui lui a valu d’écrire des chansons explosives mais aussi plus joyeuses comme Queen of The Bees. 

White a souligné qu'il ne suggérait pas que quelqu'un d'autre prenne un risque similaire pour sa santé, même si cela a fonctionné pour lui. "Vous essayez de trouver des choses à faire avec cette énergie qui fonctionne pour vous. Vous êtes dans une zone où vous trouvez des choses que je n'aurais normalement pas faites un mercredi après-midi."

Selon lui, l'expérience a consisté à garder le contrôle : "Je peux interrompre le scénario à volonté - quand j'en ai envie, je peux aller manger ou boire quelque chose, peu importe. J'en ai le contrôle parce que je l'ai créé".

Une idée que seul lui pouvait expérimenter, puisqu’il a toujours cherché à se pousser au-delà des limites. Même sur scène, il avait déjà expliqué qu’il mettait volontairement les instruments loin les uns des autres pour s’obliger à courir, s’élever, se challenger. 

Quelque qu’en soit la manière, Jack White peut bien expérimenter tout ce qu’il veut si le résultat est celui qu’on a bien pu recevoir cette année, avec deux albums – un très rock et un plus accentué dans les mélodies. 

 

 

Maxim Ginoux
écrit le mercredi 21 septembre 2022 par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le mercredi 21 septembre 2022

Encore curieux ?