Series

Makoto Kutoba, l'illusionniste des plaines et des palmiers

écrit par Hugues Ranjard le mardi 3 août 2021

Janis > Series > Makoto Kutoba, l'illusionniste des plaines et des palmiers >

Makoto Kutoba, l'illusionniste des plaines et des palmiers
 

Nouvelle journée, nouveau musicien japonais ! Makoto Kutoba a une longue carrière derrière lui. Il grandit dans la préfecture d’Hishikawa en tant que descendant du premier samouraï et de la dernière geisha. Je ne sais pas bien ce que ça signifie, mais ça claque. Il est à la fois producteur, ingénieur du son, musicien et compositeur. Kutoba est connu pour être accompagné par le groupe The Sunset Gang avec qui il a déjà fait la première partie d’Eric Clapton ainsi que des tournées en Europe et aux États-Unis. Leurs albums se vendaient très bien au Japon. Dans les années 90, il assure un rôle de producteur important. En 1999, il enregistre un album avec Haruomi Hosono portant le nom de Harry & Mac. Makoto Kutoba enregistre des albums de musique du monde dans les années 2000 mais a aussi participé à une tournée avec le groupe Tin Pan Alley ! 


 

Makoto Kutoba, Machibouke, 1973, Express

 

Le premier album solo de Makoto Kutoba est un bonbon de soft-folk-rock aux mélodies et compos de grande classe. Le groupe qui l’accompagne est finalement devenu le fameux Sunset Gang. Parfait à écouter le matin, en pédalant sur son vélib, ou en buvant son 1er ou deuxième café de la matinée. Une fois encore,  tout se rejoint, c'est Masataka Matsutoya (que j'ai déjà présenté précédemment) qui enregistre tous les pianos, pianos électriques, orgue, vibraphone, mandoline et banjo sur l’album. 

 


Makoto Kutoba & The Sunset Gang, Hawaii Champroo, 1975, Showboat, disponible sur les plateformes de streaming

 

Le meilleur album de Makoto Kutoba ! Accompagné du précieux Sunset Gang, cet album est unique. Il porte parfaitement son nom et nous ramène une nouvelle fois sous les palmiers de Hawaii. Peu étonnant, Haruomi Hosono fait bien entendu partie du Sunset Gang. Cette fois, on peut le retrouver à la batterie. Makoto Kutoba et Haruomi Hosono ont permis au public japonais de découvrir la musique d’Okinawa, d’Asie et autres musiques du monde. Une critique sur internet dit qu’il n’y a aucun intérêt à écouter cet album dans un monde où Tropical Dandy existe, sottise ! Ce disque est à part, il mixe un grand nombre de genres musicaux. Il fait un pont entre le Japon, Hawaii et un endroit imaginaire ou rien n’est mauvais. Sur ce disque, on passe même de l’anglais au japonais sans s’en rendre compte. La sublime pochette parle une nouvelle fois d’elle-même ... 

Vous pouvez retrouver la majorité de la musique de Makoto Kutoba sur les plateformes de streaming ! 

écrit le mardi 3 août 2021 par

Hugues Ranjard

Rédacteur en chef et Community Manager pour Janis

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?