Series

La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk 

écrit par Maxim Ginoux le mercredi 26 janvier 2022

Janis > Series > La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk  >

La scène musicale de Londres

Part II : Le mouvement punk 


Dans les années 70, un nouveau style de musique brut voit le jour dans les petits clubs et sur les radios underground. Connu sous le nom de punk rock, ce genre a définitivement changé le cours de la musique pop et rock. 


La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk 

Le punk rock est un sous genre de la musique rock’n’roll qui a émergé au milieu des années 70, alors que le disco, le rock progressif et la pop dominaient les hit-parades. Les adeptes du punk rock ont acquis la réputation de rejeter le modèle et les pièges de la musique pop classique. Ils se caractérisent par une énergie brute, des tempos rapides, des chansons courtes, des paroles hurlées et une éthique de travail DIY – do it yourself – qui leur permet de prospérer en marge de l’industrie musicale. 

Avec des scènes bien ancrées à Londres d’abord – bien qu’il semblerait que le mouvement soit né à New York au même moment - puis New York, Los Angeles, Boston ou encore Washington, le punk rock inspire toujours de nombreux musiciens. Le plus fervent défenseur du grunge, à savoir Kurt Cobain, a souvent cité l’énergie punk rock pour façonner son propre langage musical. 

La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk 

Le punk rock fusionne de nombreux genres populaires, mais a généralement tendance à être plus rapide et plus agressif que la musique pop. De nombreux adeptes du mouvement punk rock sont issus de la classe populaire. Inspiré des radios traditionnelles avec de la country, rockabilly, du folk rock ou encore de la psyché, ils en ont compris les codes pour créer un nouveau genre. Le leader du groupe The Clash, Joe Strummer, s’est lui inspiré de la musique reggae, allant même jusqu’à reprendre des musiques de ce genre pour créer son univers. 

La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk 

Même si dans son ensemble le mouvement punk se veut anticonformiste, le punk rock classique présente certaines caractéristiques reconnaissables. Des chansons courtes, des tempos rapides, des paroles anti-establishement, des mélodies et des harmonies simples. Dans de rares cas, les groupes punks ont adopté des structures de chansons et des riffs instrumentaux de rock classique plus ambitieux. C’est le cas du groupe anglais Wire qui a exploité la musique rock classique dans ses œuvres majeures. 

Comme on a pu le voir avec le mouvement mod, le mouvement punk ne se définie pas seulement par sa musique. Il est aussi visuel et la façon de s’habiller compte beaucoup, avec des vestes en cuir, des jeans, des t-shirts déchirés ou même le fameux mohawk. 

Aujourd’hui le punk n’est toujours pas mort, même s’il se fait plus rare. Mais si vous avez besoin d’une bonne dose de no future, il vous suffit d’aller dans le quartier très touristique de Camden Town à Londres. 

La scène musicale de Londres. Part II : Le mouvement punk 
 

Les 5 morceaux punk rock anglais à écouter :

 
 
 
écrit le mercredi 26 janvier 2022 par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 4 mars 2022

Encore curieux ?