Series

La scène musicale de Londres. Part III : Welcome To The Jungle !

écrit par Maxim Ginoux le mercredi 26 janvier 2022

Janis > Series > La scène musicale de Londres. Part III : Welcome To The Jungle ! >

La scène musicale de Londres

Part III : Welcome To The Jungle !

 

On continue notre découverte des mouvements musicaux londoniens, avec la musique jungle. Pour les fans du film Human Traffic, le jungle y est bien représenté, avec notamment une scène mythique dans un record shop. Pour ceux qui n’ont pas vu le film – déjà, il faut le voir absolument – la musique jungle est un mouvement qui a enflammé les pistes de danse britanniques dans les années 90 avec ses breakbeats frénétiques et ses samples reggae pleins d’âme. Retour sur un mouvement mythique.


La scène musicale de Londres. Part III : Welcome To The Jungle !

La musique jungle est un sous-genre de la musique de danse électronique (EDM) qui a commencé à enflammer les pistes de danse de Londres au début des années 1990, avec son mélange grinçant de lignes de basse profondes et de rythmes influencés par le reggae et le hip-hop.

Le breakbeat hardcore, la musique de danse percussive et insistante qui a alimenté la scène des sound systems et des raves au début des années 90, a donné naissance à la musique jungle, qui s'est rapidement imposée comme le son de la jeunesse britannique au milieu des années 90.

Le son de la jungle a inspiré d'autres styles de musique de danse, notamment le drum and bass et le reggae jungle, et a donné naissance à plusieurs sous-genres avant de perdre du terrain auprès des auditeurs. Cependant, il reste un favori des fans d'EDM, qui ont relancé et réorganisé sa signature sonore tout au long des années 2000.

 

 

Le breakbeat hardcore, favori des ravers au début des années 1990, s'est rapidement fragmenté en différents sous-genres, dont le happy hardcore, influencé par l'Europe, et le darkcore, une variante lunatique comportant des samples et des synthés qui suggèrent des atmosphères spatiales.

La scène musicale de Londres. Part III : Welcome To The Jungle !

Après quelques années un genre de jungle se créé et ajoute des éléments plus calmes au breakbeat hardcore. Les rythmes sont plus détendus et mélodiques et sont issus de formes musicales jamaïcaines comme le reggae, le dancehall et le dub. Initialement connus sous le nom de jungle techno, les morceaux de DJ comme 4hero et Remarc trouvent un public enthousiaste parmi les amateurs de clubs et les stations de radio pirates.

La scène jungle atteint sa popularité maximale au milieu des années 1990. À cette époque, le genre avait sa propre émission de radio sur la BBC et un grand nombre de succès, comme notamment Incredible du DJ M-Beat en 1994, Terrorist de Renegade ou encore Original Nuttah de Shy FX.

Très vite et grâce à des artistes comme Roni Size et 4hero, qui avaient un public international, le style dépasse les frontières du Royaume-Uni. Les composantes multiculturelles de la musique jungle - rythmes jamaïcains, musique électronique, breakbeats - ont unifié les fans blancs et noirs du reggae, du hip-hop, de l'électro et de la musique rave.

Comme de nombreuses formes de musique de danse, la musique jungle a donné naissance à de nombreux sous-genres, dont le ragga jungle, qui comportait davantage d'éléments reggae et le jump-up, plus léger.

Le style a également servi de base au drum 'n' bass, qui a augmenté le tempo et la complexité des breakbeats du jungle, ou encore au grime, mouvement purement londonien que l’on abordera au prochain chapitre.

Ces dérivés ont fini par supplanter la musique jungle parmi les auditeurs d'EDM au début des années 2000. Pourtant, la musique jungle a conservé un public grâce à des permutations, mais aussi pour le côté nostalgique chez beaucoup.
  
En résumé, pour faire de la bonne musique jungle il y a trois ingrédients principaux. Il faut d’abord un bon rythme avec en moyenne des morceaux à 160 BPM. Ensuite une bonne production avec une basse très lourde et un breakbeat sonore. Et enfin, de bons samples, que ce soit en reggea, en soul ou encore en funk.

Les 5 morceaux pour danser sur du jungle :

 


Rendez-vous demain pour la dernière partie de la série avec le Grime ! 

 

Maxim Ginoux
écrit le mercredi 26 janvier 2022 par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 4 mars 2022

Encore curieux ?