Ah Bon?!

Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…

écrit par Paul Cailly le lundi 21 mars 2022

Janis > Ah Bon?! > Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau… >

Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…

 

On le sait, David Bowie a toujours nourri une profonde admiration pour le Velvet Underground, groupe mythique fondé par Lou Reed et John Cale en 1965, comportant à leur actif le fameux album à la banane, flop à sa sortie, mais ayant toujours eu, et surtout aujourd'hui, une influence considérable. Le premier manager de Bowie lui avait ramené l'acétate de l'album, de retour d'un voyage aux US, et David est alors devenu l'adorateur N°1 du Velvet en Angleterre, incorporant des reprises d'eux dans ses premiers concerts en solo. Il écrira même une chanson en hommage au groupe, Queen Bitch sur Hunky Dory (1971).


Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…
Le fameux cliché du baiser entre Reed et Bowie, par Mick Rock.

 

Quand Reed quitte le Velvet en 1970, il vient à Londres enregistrer son premier album, mal fichu, comme sa carrière à ce moment. Bowie saute sur l'occasion, espérant faire profiter à son idole de l'aura qu'il entretient depuis la sortie de Ziggy Stardust, et propose à Lou de produire son deuxième album (en plus, c'est pratique, les deux hommes sont chez la même maison de disque, RCA!). 

De cette légendaire collaboration naîtra Transformer, pur écrin de glam rock et grand succès, fort connu pour Walk On The Wild Side, souvent repris, jamais égalé. Mais la fame ne passionne pas Lou Reed, qui ira vite tout foutre en l'air avec des disques dépressifs (Berlin) et des délires bruitistes (Metal Machine Music), tandis que Bowie s'en ira vers le succès américain (Young Americans) puis vers ses expérimentations européennes  (Heroes). L'Animal et le Caméléon du Rock ne se recroiseront pas avant longtemps.

Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…

On en arrive à notre propos ! 1979, Reed en tournée anglaise (promouvant Street Hassle, sa cuvée 1978) croise Bowie après un concert à l'Hammersmith Odeon de Londres. Potes, ils vont ensemble dîner avec le groupe de l'Animal. La soirée se passe bien, et s'arrose comme il se doit. Au fil de la fête, Lou propose à David de produire son prochain album, The Bells, une offre qui se refuse difficilement.  

« Avec plaisir ! » répond-il, « seulement tu seras gentil d'arrêter la dope et la gnôle mon coco » (naturellement la situation est romancée, et Bowie lui-même n'était pas un modèle dans ce domaine, on ne s'appelle pas le Thin White Duke pour rien :). Alors là, autant demander à Gainsbourg d'arrêter de fumer à ce stade. Fumant de colère (et d'alcool), Reed se jette sur la table et chope Bowie par le col, le frappe, le cogne violemment. 

L'intéressé se défend, hurlant de sacrées insultes, les invités les séparent, l'ambiance est cool, comme vous pouvez l'imaginer. Finalement, ce charmant dîner se détend, les deux artistes, sans doute passablement bourrés, se prenant même dans les bras. Cependant, c'est mal connaître le Rock'N'Roll Animal, et la bagarre reprend là où ils l'avaient laissé, mais à l'hôtel de Reed. On raconte que David hurla à Lou de venir se battre « comme un homme », alors que celui ci tournait les talons, regagnant sa chambre.

Finalement, Reed n'est jamais revenu finir la baston (probablement endormi), et The Bells se fit sans Bowie. On ne les reverra sur scène ensemble qu'en 1997, lors des 50 ans de David, interprétant Waiting For The Man et Queen Bitch, preuve de l'admiration mutuelle que se portait tout de même ces deux artistes de légende.

Le jour où David Bowie et Lou Reed se sont battus en plein restau…

Performances deux artistes au Madison Square Garden lors des 50 ans de David Bowie.


 
 
écrit le lundi 21 mars 2022 par

Paul Cailly

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le lundi 21 mars 2022

Encore curieux ?