Culte

Marquee Moon de Television : l’album qui place le punk rock au sommet 

écrit par Kevin Savornin le mercredi 27 janvier 2021

Janis > Culte > Marquee Moon de Television : l’album qui place le punk rock au sommet  >

Marquee Moon de Television : l’album qui place le punk rock au sommet 



En 1977, le groupe new-yorkais Television sort son premier album : Marquee Moon. Véritable OVNI sonore, il est non seulement le point de liaison de plusieurs tendances musicales mais aussi et surtout, la pierre angulaire et la référence d’un genre qui connaîtra la gloire quelques années après, le punk rock. 

 

 


L’année 1977 voit s’affronter deux forces musicales. D’un côté, le disco qui continue de faire danser dans les chaumières et de l’autre le punk rock qui s’impose petit à petit comme l’antithèse nihiliste du rock traditionnel. Plus rude, plus simple, plus rebelle, le punk rock se cherche encore une référence. Celle qui fera passer ce genre musical de pur plaisir esthétique coupable à celui de mouvement musical et culturel. 

C’est à ce moment que le groupe Television entre en scène avec l’album Marquee Moon. Les huit titres de l’opus changent la donne et élève le punk rock au rang d'œuvre d’art. Le disco restera quant à lui cantonné au rayon confiserie. 
 

 

Le style Marquee Moon 

 

Réécouter cet album aujourd’hui est un pur plaisir pour les oreilles. Le leader du groupe, Tom Verlaine, qui par ailleurs semble assez défoncé sur la couverture de l’album injecte à chaque piste un style vocal écorché qui se marie parfaitement avec les approches aussi subtiles que rugissantes de ses collègues Richard Lloyd (guitare), Fred Smith (basse) et Billy Ficca (batterie). 

L’écriture, à la fois déroutante et poétique, n’a pas grand-chose à voir avec les disques punk de l’époque. On ne trouve pas dans Marquee Moon de “Hey Ho, let’s go” mais plus des voyages dans les bras de la Venus de Milo ou dans l’esprit tourmenté et désabusé de Tom Verlaine. Le morceau-titre de l’opus, Marquee Moon, incarne parfaitement la démarche artistique du groupe. Morceau fleuve d’une dizaine de minutes, les guitares se parlent, se chevauchent et s’entrecroisent pour former de façon étrangement harmonique la parfaite combinaison entre le rock underground et le jazz. D’ailleurs, Tom Verlaine souhaitait à la base faire enregistrer l’album par Rudy Van Gelder, ingé son du label de jazz Blue Note, produisant notamment John Coltrane, Herbie Hancock et Thelonius Monk.

 

 

Un cruel manque de reconnaissance 

 

L’intensité des paroles et les solos flamboyants de Marquee Moon ne changeront pas le fait que Television est un groupe globalement méconnu. Son authenticité a pourtant inspiré les Clash et les Sex Pistols qui incarnent aujourd’hui le punk rock dans les esprits. Sans doute parce que Tom Verlaine et ses comparses n’avaient pas de jeans troués, ne brisaient pas leurs guitares sur scène et n’appelaient pas à l’insurrection populaire. 

Ces avant-gardistes du punk étaient avant tout des musiciens soucieux de l’harmonie de leurs morceaux avant de miser sur leur apparence et leurs frasques. Tout ceci ne les rend pas nécessairement attractifs aux yeux des magazines et éditorialistes en charge de faire des classements des meilleurs albums ou des meilleurs guitaristes. 

 


Mais s’il est vrai que vous ne trouverez pas Television dans Guitar Hero, il est fort à parier que le groupe est une source d’inspiration pour ceux qui y figurent. 

À la croisée des chemins entre plusieurs genres musicaux, Television est l’initiateur et la référence d’un mouvement musical qui le dépasse et qui continue d’influencer des musiciens jusqu’à aujourd’hui. Écouter Marquee Moon en 2021 montre à quel point les morceaux sonnent à la fois anciens et modernes. Mais rassurez-vous, c’est souvent la marque d’un chef-d’œuvre.








 
écrit le mercredi 27 janvier 2021 par

Kevin Savornin

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?