Culte

Quand Eminem sample les grands classiques du rock ! 

écrit par Victor Bouteiller le jeudi 28 janvier 2021

Janis > Culte > Quand Eminem sample les grands classiques du rock !  >

Quand Eminem sample les grands classiques du rock ! 


Ce n’est un mystère pour personne, Marshall Bruce Mathers III, de son nom de scène Eminem, est sans conteste l’un des meilleurs rappeurs de tous les temps. N’en déplaise à certains le qualifiant même de GOAT (Greatest Of All Time). Au vu de son flow légendaire, ses ventes de disques pharamineuses et ses punchlines plus insipides les unes que les autres, on ne peut être que du même avis. Si le rappeur oscarisé est indéniablement associé au monde du rap, il n’est pas moins copain  avec le monde du rock.  



https://hiphopcorner.fr/wp-content/uploads/2020/10/mgid-ao-image-mtv.com-95809.jpeg

 

En effet, Eminem n’hésites pas à fusionner rap, hip-hop, et rock, à l’instar des albums The Marshall Mathers LP2 et Revival, résolument rock à certains moments. Pour ça, on peut remercier le légendaire producteur Rick Rubin, physiquement mi ZZ Top, mi Christian Descamp (chanteur de Ange), qui a produit de nombreux albums d’artistes de la scène rock et métal, parmi lesquels System Of A Down, les Red Hot Chili Peppers. Metallica, Slayer, Rage Against The Machine et Shakira (oh wait…).

C’est lui qui donnera une énergie rock aux albums du Slim Shady, notamment sur les titres Survival ou Berzerk. Sur ce dernier, il utilisera un sample de la chanson The Stroke, de Billy Squier, un hit rock de 1981. Mais voilà, l’art de sampler n’est pas si simple et, souvent, quand  on le fait, on utilise des morceaux un peu obscurs, oubliés, qu’on trouve sur des vieux vinyles. Or, quand on s’appelle Eminem, quoi de mieux que de sampler les plus grands standards du classic rock ?  



Il est vrai qu’Eminem peut remercier Rick Rubin pour son apport rock à ses albums des années 2010. Cependant, il n’a pas eu besoin de lui, dans ses débuts, pour puiser dans la magie du rock. Mais d’abord, un sample, c’est quoi ? C’est un « échantillon », un bout d’une chanson qu’on va intégrer dans une nouvelle composition. Ça peut aller d’un simple paterne de batterie de quelques secondes, à une boucle plus importante. Des artistes comme Daft Punk ou Jay-Z sont des pros dans le domaine et, côté artistes qui sont le plus samplés, nous avons Led Zeppelin, The Rolling  Stones, The Doors, Queen, et les Beatles. Et devinez quoi ? Certains d’entre eux ont été samplés par Eminem. C’est donc parti pour un petit tour d’horizon des meilleurs samples rock d’Eminem.  

 

We Will Rock You de Queen sur 'Till I Colapse 

 

On commence avec un classique absolu du rock ! Juste un « Poum ! Poum ! Clap ! Poum Poum  Clap ! » suffit à faire chanter les gens sur ce hit planétaire, de 1977, des Anglais de Queen. Et voilà tout ce dont a besoin Eminem pour créer une chanson badass. Paru sur son 4ᵉ album The Eminem Show, le titre ‘Till I Colapse est l’une des compositions préférées du rappeur. Dans les paroles, il cite ses rappeurs préférés, tels que Tupac, Nas, André 3000 ou Jay-Z. De son côté, le sample de l’instru, si simple mais pourtant si efficace, de We Will Rock You, apporte du pep’s au flow percutant du Rap God. Si percutant que le magazine Complex a classé la chanson dans son  classement des « chansons de rap donnant envie de frapper quelqu’un »...

 



 

Changes de Black Sabbath sur Going Through Changes 

 

Cette chanson de Black Sabbath est certainement l’une des plus douces du groupe pionnier du métal. En 1972, la voix aérienne d’Ozzy Osbourne, et le piano mélancolique de Tony Iommi, rythment cette ballade de leur 4ᵉ album Vol.4. Si Ozzy chante ses petits bobos de cœur, Eminem, lui, s’approprie la chanson pour mettre en texte ses peurs de la vie et ses pensées sombres. Deux cœurs sensibles qui se livrent sans complexes, un choix musical judicieux de la part de Slim Shady. Depuis, la chanson originale connaît un nouveau regain d’intérêt puisqu’elle est utilisée pour le générique de la série Netflix Big Mouth.  

 

 


 

Dream On d’Aerosmith sur Sing For The Moment 

 

Aerosmith, mené par le charismatique Steven Tyler, est un tout jeune groupe en 1973, loin des 50 ans de carrière qui les attend derrière, lorsque sort son premier album éponyme, avec le titre phare Dream On. Cette power ballad, mignonne à souhait, est reprise par Eminem dans sa chanson Sing For The Moment, encore sur l’album The Eminem Show, en 2002. Dans ce titre entraînant, il fait l’éloge du rap et du rock (super pour notre article tout ça !), et de leur impact sur les marginaux. Une chanson pleine d’espoir et exemple d’un sample très bien foutu !  


 

 

Summertime de Janis Joplin, Big Brother and Holding Company sur Rock Bottom 

 

Bon, là, encore une fois, Eminem n’a pas fait dans la dentelle, puisque dès son premier album, il s’est permis de sampler l’un des morceaux les plus emblématiques des années 60 : le Summertime de Janis Joplin ! Ce standard de jazz, écrit par George Gershwin en 1935, est l’une des chansons les plus reprises au monde, la première étant Yesterday des Beatles. Mais Eminem veut faire dans l’original, il reprend alors la mythique intro à la guitare, de Sam Adrew, pour en faire un rap calme  et lancinant.  

 
 


 

When the Levee Breaks de Led Zeppelin sur Kim


On va conclure ce petit tour d'horizon par le mashup le plus improbable de cette liste. D'un côté du ring, nous avons un classique du blues de 1929, repris par Led Zeppelin en 1971, sur le légendaire album Led Zep IV. De l'autre côté, Eminem se prépare à nous filer une droite, digne de Mohammed Ali, avec Kim, littéralement un meurtre en musique, à la fois terrifiant et hypnotisant. Paru sur le non moins légendaire Marshall Mathers LP, en 2000, Kim est, tout comme When the Levee Breaks, (« Quand la digue se rompt »), un long morceau, puisqu'ils dépassent tous deux les 6 minutes. Le Rap God a repris ici la batterie iconique du morceau, menée par la frappe puissante du plus grand batteur de tous les temps : le regretté John Bonham. Le résultat ? Une chanson théâtrale et percutante où Eminem, sous les traits d'un alter ego, explose mentalement. Il rompt tel la digue chez Led Zeppelin. La boucle est bouclée.  

 

 



 


Enfin, un sample qu'on aurait aimé voir : While My Guitar Gently Weeps des Beatles aurait dû être samplée sur Hailie's song ! George Harrison avait donné son accord à Slim Shady, peu avant sa  mort en 2001. Cependant, Olivia Harrison, la femme de ce dernier, stoppa tout espoir de voir un jour se confronter les Beatles à Eminem. C'est bien dommage pour nos oreilles au vu de ce dont Eminem est capable ! Retrouvez la semaine prochaine une playlist regroupant les meilleurs morceaux d'Eminem accompagnés des samples utilisés !
 

slim shady eminem GIF





 

écrit le jeudi 28 janvier 2021 par

Victor Bouteiller

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?