Culte

Shocking Blue, les grands oubliés des 60's

écrit par Victor Bouteiller le mardi 27 avril 2021

Janis > Culte > Shocking Blue, les grands oubliés des 60's >

Shocking Blue, les grands oubliés des 60's

 


Venus tout droit des Pays-Bas, les membres du groupe de rock Shocking Blue se sont battus afin de connaître le succès. Cependant, malgré les musiciens talentueux qui le constituent, le quatuor ne connaîtra jamais le succès à la hauteur de son ambition. Plus de 50 ans après leur séparation, c'est l'occasion pour nous de revenir sur l'histoire d'un groupe trop vite oublié. 

 


Shocking Blue - Live In Tokyo 1971 - Past Daily Backstage Weekend - Rock  Without Borders - Past Daily: News, History, Music And An Enormous Sound  Archive. | Shocking blue, Mariska veres, Blues rock

 

C'est bien connu, le monde du rock est cruel et rempli d'injustices. Prenons l'exemple du club des 27 : Tout le monde se rappelle de Jimi Hendrix, Brian Jones, Jim Morrison, Janis Joplin et Kurt Cobain. Mais qui se souvient d'Alan Wilson, fondateur des Canned Heat, groupe indissociable du mouvement Hippie, qui joua dans les plus grands festivals de son époque, de Monterey à Woodstock. Alan Wilson meurt d'une overdose à 27 ans, 2 semaines avant Jimi Hendrix. On continue avec Pete Ham, autre membre important du club, injustement rejeté. Pete Ham était le chanteur et guitariste du groupe gallois Badfinger. Même si le groupe a connu un certains succès en Europe et en Angleterre, cela n'empêchera pas le jeune chanteur de 27 ans de se suicider en 1975. Dans l'inconscient collectif, Badfinger est désormais associé à la série Breaking Bad, avec le superbe titre Baby Blue, qui clôture le chef-d’œuvre télévisuel.   

Si le joyeux club des 27 se permet d'oublier certains de ses membres, le rock psychédélique se permet lui aussi une petite amnésie quant à l'un des plus grands groupes qu'il a connus. Qui se souvient de Shocking Blue ? Ce quatuor rock de la fin des années 60, venu tout droit des Pays-Bas, qui repose sur deux talents exceptionnels, mais qui ne sera reconnu mondialement que pour un seul et unique tube : Venus

Sortie en 1969, en plein Summer Of Love, la chanson deviendra vite l'un des hymnes de ces étés ou la drogue et le sexe étaient rois. Elle devient n°1 dans 9 pays en 1970, et est reprise par le groupe féminin Bananarama en 1986, version qui deviendra plus connue que l'originale. En France, on connaît tous cette musique grâce à la marque de rasoirs Gillette, qui l'utilise pour promouvoir son rasoir féminin, appelé « Venus ». Original n'est-ce pas ? 
 





 

Maintenant qu'on a parlé du titre que tout le monde connaît, intéressons-nous aux deux membres du groupe, qui ont porté la formation. Tout d'abord, il y a la belle Mariska Veres, qui avait tout de l'icône rock féminine, d'une Nancy Sinatra en herbe. Avec sa voix puissante et envoûtante, sa longue chevelure noire et ses yeux cernés de khôl, (qui seront sa marque de fabrique), elle aurait pu aisément rendre jalouse Janis Joplin et Grace Slick. Le second membre important du groupe est Robbie Van Leeuwen, un guitariste talentueux à qui les sixties ont éclipsés les mélodies acoustiques uniques, au profit de guitar heros charismatiques. 
 

Mariska Veres (Shocking Blue) | Shocking blue, Mariska veres, Women in music

 

À titre personnel, j'ai découvert Shocking Blue lorsque je me faisais tatouer en l'honneur de Nirvana. Ma tatoueuse joue une playlist du groupe quand je reconnais Venus. On en vient alors à discuter du groupe. Elle m'explique son attrait pour eux, avec un enthousiasme adorable et, de mon côté, mon intérêt pour ces mélodies singulières naît instantanément, je suis charmé. Curieux hasard quand on sait que la chanson Love Buzz de Nirvana est à la base une chanson de Shocking Blue ! 

Mais pourquoi, ce groupe si intéressant, fondé en 1967, a-t-il stoppé son aventure en 1974, après 10 albums studios ? La réponse n'est pas compliquée : le succès. Voilà ce qui a manqué au groupe. Malgré quelques autres succès internationaux, après Venus, notamment avec les chansons Mighty Joe, Never Married  A Railroad Man (qui parle d'un mec chelou, amoureux de son train), Rock In The Sea ou Shocking You, Robbie Van Leeuwen est frustré par le succès modeste que rencontrait le groupe. Il quitte donc la formation, dont les membres se détacheront également, petit à petit. 




Le groupe se reformera à de rares occasions, sans jamais rencontrer à nouveau le succès des années 60, laissant un goût amer aux néerlandais. La chanteuse charismatique formera le groupe The Shocking Jazz Quintet en 1993, reprenant les chansons de son ancien groupe. Encore une fois, le succès ne frappera pas à sa porte... 

Mariska Veres, la « Painted Doll » inaccessible, qui ne s'est jamais mariée et n'a pas eut d'enfants, meurt le 2 décembre 2006, dans l'indifférence la plus totale. Entourée de ses chats, elle succombe à un cancer du Pancréas à l'âge de 59 ans, 3 semaines après la découverte de la maladie. Un destin tragique pour l'une des plus belles voix des sixties. 




De nos jours, les Néerlandais de Shocking Blue connaissent un certain regain de popularité, notamment chez la jeune génération, qui semble enfin reconnaître le talent de ce groupe injustement oublié. Les albums Inkpot, Scorpio's Dance, At Home et Third album, sont les meilleurs pour découvrir le talent de ce groupe, qui oscille entre rock psychédélique, ballades acoustiques, rock'n'roll et pop ! En plus de ça, et pour notre plus grand plaisir, Venus reste utilisée dans certains films ou séries, comme c'est le cas dans la série Netflix Le Jeu De La Dame, qui, même si elle parle d'échec, permet de combler celui connu par Shocking Blue. 

Presque 50 ans après la fin du groupe, il est temps pour nous tous de redorer l'image d'une formation largement sous estimée. Alors pour que vous ne les oubliez pas non plus, on vous a concocté une playlist regroupant les meilleurs titres de Shocking Blue. Voilà de quoi accompagner un bel été ensoleillé !   
 










 

 

 

écrit le mardi 27 avril 2021 par

Victor Bouteiller

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?