Culte

Le jour où Led Zeppelin a fini en garde à vue à Nancy après une course-poursuite

écrit par Stacie Arena le mardi 6 juillet 2021

Janis > Culte > Le jour où Led Zeppelin a fini en garde à vue à Nancy après une course-poursuite >

Le jour où Led Zeppelin a fini en garde à vue à Nancy après une course-poursuite

Le 27 mars 1973, le groupe de rock britannique Led Zeppelin débarque dans la ville de Nancy pour y donner un concert au Parc des Expositions. Après une course-poursuite avec l’ensemble de l’effectif policier de cette nuit-là, Led Zep finit en garde à vue.

Led Zep' 73 : quand l'European Tour passe par Nancy.

Visiblement, Led Zeppelin n’a pas franchement adoré la ville de Nancy. Le 2 mars 1973, le groupe de rock britannique débarque à Copenhague pour débuter son grand 1973 European tour. Après avoir fait trembler les villes de Stockholm, Oslo, Bruxelles ou encore Munich... Led Zep pose ses valises à Lyon le 26 mars 1973 pour leur premier concert en France, attendu par plus de six mille personnes au Palais des Sports. La foule est à cran, pressée de prendre possession des lieux, à tel point que les portes seront forcées pour y laisser entrer la moitié de la salle gratuitement. À la fin du concert, Jimmy Page refuse de passer la nuit dans « cette ville de merde », loue une grosse Volvo et prend la direction de Nancy avec toute la troupe pour le concert du lendemain.

 

Led Zeppelin explose sa Volvo en pleine course-poursuite


Avant même que le concert ne commence ce 27 mars 1973, les membres de Led Zeppelin se font refouler de leur propre service de sécurité qui ne reconnaît pas la bande de barbus. Un premier obstacle qui aura le don de mettre en rogne le groupe de rock... Mais le concert aura tout de même lieu. C’est après que les choses se corsent. De retour dans sa loge qui n’était en fait qu’une caravane, le batteur John Bonham, alias Bonzo, devient fou en dégustant le plateau repas qu’on vient de lui apporter. De plus, il trouve le vin infâme ! Et même si ce dicton n’existe pas, le rock l’a inventé : « Si insatisfait tu es, détruite et ravagée seront ta loge et ta chambre d’hôtel ». C’est chose faite.

Ainsi, à deux heures du matin, Robert Plant, Jimmy Page et Bonzo partent à la recherche d’un restaurant ouvert dans la ville de Nancy pour se remplir l’estomac, accompagnés de trois roadies entassées dans la Volvo de location. Frustrés de voir la ville endormie, les membres de Led Zeppelin se mettent à klaxonner à tout va dans les rues, ils jettent la roue de secours de la voiture, la boîte à outils, les quatre portes et même le toit ouvrant ! Jusqu’à ce qu’une sirène retentisse. Si leur propre service de sécurité ne les a pas reconnus, la Police allait-elle les reconnaître ? Hell no, Led Zeppelin se fait serrer par quatre estafettes de police. Autrement dit, la totalité des effectifs du commissariat de police mobilisés cette nuit-là.


 

Stairway to jail
 

Heureusement pour eux, une douzaine de techniciens et musiciens britanniques qui les accompagnent sur la tournée décident d'aller les sortir de leurs cellules. Non seulement parce que les tauliers décuvent difficilement dans leurs geôles, mais aussi parce que les matons n’en peuvent plus d’entendre tout le répertoire des stades de football anglais chanté dans tout le commissariat. Des avocats du groupe débarquent, une caution est versée. Led Zeppelin est raccompagné en fourgon à leur hôtel de Nancy.

Fin de l’épisode Led Zeppelin VS. Nancy ? Not really. Au moment de rejoindre la gare pour partir vers Marseille, Jimmy Page est en retard. Les autres membres du groupe refusent (évidemment) de partir sans lui et décident de bloquer les portes du train pendant près d’une demi-heure malgré la colère générale des voyageurs. Jimmy Page débarque enfin, nonchalant... Led Zeppelin peut quitter Nancy. D’ailleurs, ils ne reviendront jamais.

led zeppelin GIF

écrit le mardi 6 juillet 2021 par

Stacie Arena

Rédactrice pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?