Culte

Heart, le succès des sœurs Wilson

écrit par Laurine Guilbert le vendredi 10 septembre 2021

Janis > Culte > Heart, le succès des sœurs Wilson >

Heart, le succès des sœurs Wilson


À l’époque où les grands noms du hard rock sont Led Zeppelin, AC/DC et Deep Purple, d’autres groupes émergent à la moitié des seventies. C’est le cas du groupe américain Heart, initialement formé en 1967, par les guitariste et bassiste, Roger Fisher et Steve Fossen. Le groupe peinera à trouver une line-up stable et durable, jusqu’à l’arrivée de la chanteuse Ann Wilson, ayant répondu à une petite annonce dans le journal local.  


Heart trouve sa voix 

Une fois le groupe formé, les concerts dans les bars et les restaurants de Seattle et de sa banlieue se multiplient, mais la gloire et le succès sont encore loin.  Entre temps, la jeune Ann rencontre son premier amour, Mike Fisher (qui n'est  autre que le frère du guitariste Roger, et qui deviendra le manager du groupe),  qu'elle suivra au Canada alors qu'il tente de fuir la guerre du Vietnam.

Le groupe se résigne alors à prendre une décision et les membres décident un par un de les rejoindre au Canada afin de se reformer. Les mois passent, et  après plusieurs tentatives, Ann arrive à persuader sa plus jeune sœur, Nancy, de venir les voir jouer à Vancouver. Le lendemain, Nancy Wilson intégrait le groupe en tant que guitariste et choriste. 

 

Le début du succès 

Dès l'arrivée des sœurs Wilson, les chosent s'accélèrent, et Heart enregistre son premier album : Dreamboat Annie (1975). Les morceaux Crazy on You et Magic Man deviennent très vite des favoris du public, et pour cause : la puissante voix de soprane d'Ann, qui possède un registre très étendu et le jeu de guitare virtuose de Nancy. En plus de ses talents de chanteuse, Ann Wilson est une flûtiste hors pair (comme on peut l’entendre sur Sing Child). Ce premier album annonce les prémices d'une voix faite pour être entendue, mais également des morceaux plus calmes, comme la ballade folk, Dreamboat Annie

 

Avec la sortie de leur deuxième album, Little Queen (1977), porté par son single far Barracuda (accessoirement le titre le plus connu du groupe), les ventes  explosent, notamment aux USA. Dans ce morceau aux allures hard rock, voire  heavy metal, la voix de la chanteuse résonne comme un cri de guerre,  accompagné de guitares poussant overdrive et flanger à fond pour l'occasion. Des titres comme Say Hello ou encore Kick It Out (titre repris en collaboration avec les Foo Fighters lors de l'émission de David Letterman en 2014) font  également écho à leurs influences hard rock, inspirés de groupes comme Led Zeppelin, Deep Purple ou encore Steppenwolf. De son côté, Ann puise son  inspiration chez Aretha Franklin, qu'elle qualifie être « une véritable force de la nature ». Ce disque s'impose donc comme le plus rock de la line-up originelle, et probablement comme le meilleur de toute l’histoire du groupe.  

Un groupe de renommée

Dans sa bonne lancée, le groupe sort Magazine (1978), porté par des titres comme Heartless et Without You (où Ann fait preuve de la dualité de sa voix, entre couplets calmes et refrains très puissants) dévoilant encore une fois le grain de voix exceptionnel de la frontwoman. Les albums s'enchaînent, les ventes aussi, cependant des tensions commencent à se faire ressentir au sein du groupe. Tensions liées aux relations entre les membres du groupe (notamment le triangle amoureux entre Nancy Wilson, Roger Fisher, et le batteur Michael Derosier), mais également liées à la prise de pouvoir sur les compositions du groupe de la part des sœurs Wilson. 

 

Les sœurs Wilson aux commandes

Les sœurs Wilson ont toujours été mises en avant que ce soit par le groupe ou bien les maisons de disques, très certainement pour des raisons marketing. On  ressent bien dans leur quatrième album Dog & Butterfly (1978), l'empreinte de leur plume. Entre ballades folk et morceaux un peu plus rock comme Straight On, ce double album sera le dernier sur lequel apparaîtra Roger Fisher.  Pourquoi ? Il est tout simplement écarté du groupe après un comportement déplacé sur scène, et en coulisses envers la plus jeune sœur, Nancy, vers qui il jette violemment sa guitare. Ann prend donc la défense de sa sœur et décide de voter l'expulsion du guitariste, les autres membres ouvrant la porte de sortie à Fisher. 

Les sœurs deviennent alors de véritables pionnières de la scène rock, à l'heure où des Joan Jett et Debbie Harry sont en train d'écrire leur propre légende. Elles  arrivent à se faire une place sur une scène principalement dominée par les hommes, grâce à leur don pour la composition et l'écriture, et permettent aux jeunes filles de pouvoir rêver plus grand.

 

Leur sixième album studio Private Audition (1982) marque la fin d'une ère. Il est le dernier enregistrement sur lequel figurent Michael Derosier et Steve Fossen,  respectivement à la batterie et à la basse. Si le cœur même du groupe avait déjà souffert du départ de Roger Fisher, il s'éteindra complètement avec celui de Fossen, l'autre membre fondateur. 

 

Une nouvelle ère

Ann et Nancy Wilson sont désormais les seuls membres originaux de Heart, ce qui ne va pas pour autant les arrêter. Elles vont continuer d'enchaîner les  albums, et même les succès, avec des singles pop rock comme These DreamsNever, ou encore leur reprise de Alone, repris par de nombreux artistes à ce jour. Quant au style musical du groupe, il oscille entre folk, hard rock et pop. Ann nous délecte de sa puissante voix sur des titres qui rappellent le Barracuda de 1977, avec Black on Black II ou encore Tall, Dark, Handsome Stranger

 
 

Cependant, le groupe commence à se faire oublier du grand public et les sœurs s'écartent peu à peu du groupe afin de travailler sur de nouveaux projets en solo ou avec de nouvelles formations. Elles reviennent soudainement sous le nom de Heart, avec un nouvel album Red Velvet Car (2010), puis remettent le couvert avec Fanatic (2012). La même année, elles ont l'honneur de jouer Stairway to Heaven (avec Jason Bonham, fils du célèbre batteur) devant les membres de Led Zeppelin, l'une de  leur plus grande influence, lors d'une représentation au Kennedy Center. 

 

Le dernier album en date du groupe, Beautiful Broken (2016), prend cinq ans cette année, en espérant que les mots d’Ann, ainsi les guitares de Nancy,  continuent de résonner encore longtemps…

écrit le vendredi 10 septembre 2021 par

Laurine Guilbert

Rédactrice pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 22 octobre 2021

Encore curieux ?