Culte

Gorillaz par Gorillaz, la création du mix média absolu 

écrit par Grégoire de Bernouis le vendredi 3 décembre 2021

Janis > Culte > Gorillaz par Gorillaz, la création du mix média absolu  >

Gorillaz par Gorillaz, la création du mix média absolu 


C’est en 1990 que Damon Albarn, leader de Blur et Jamie Hewlett, dessinateur de l'héroïne punk Tank Girl se rencontrent. Sauf qu’ils ne peuvent pas s’encadrer. C’est 7 ans plus tard, à la rue, suite à leurs ruptures mutuelles avec leurs copines de l’époque, qu’ils se mettent en coloc et deviennent potes. 

Gorillaz par Gorillaz, la création du mix média absolu 

Entre les grosses soirées chez eux, ils passent du temps devant MTV, où regarder les clips et morceaux de l’époque devient un enfer. Les groupes qui marchent sont préfabriqués de toutes pièces et seule la célébrité compte. Comme le dit Jamie, “They were all shit!”. Leur vient l’illumination, quitte à fabriquer un groupe, autant le faire vraiment et créer un ensemble entièrement virtuel. Les membres de Gorillaz, 2D, Murdoc, Russel et Noodle sortent alors de la tête des deux comparses et prennent vie. 

Damon et Jamie ont l'idée géniale de s'effacer derrière ces 4 personnages, de se débarrasser des considérations d’ego. Leur but, faire de la musique à 100 %, pas pour les médias, la renommée ou pour sortir un parfum. 

L’illusion est poussée au maximum, le premier single, Ghost Train (qui finira sur la compilation G-sides) leur aurait été envoyé par les 4 membres (virtuels) de Gorillaz qui leur demandent de collaborer avec eux. Ils jouent ensuite leurs premiers concerts, de dos, dans le noir, avec les personnages animés projetés en grand dans la salle. 

Le mystère autour de Gorillaz et l’imaginaire développé leur permettent alors de créer un univers sans limites. Ce terrain de jeu devient l’occasion de tout mélanger, l’animation 2D et de synthèse, la photo, la vidéo, la mode et l’illustration. Jamie mix de nombreuses influences graphiques et collabore aussi avec un autre animateur et dessinateur, Robert Valley, afin de développer certains clips. 

Du côté de la musique, Damon Albarn réalise des mélodies reconnaissables entre toutes et éclate les barrières, mélangeant rock alternatif, britpop, hip-hop, électronique, dub, reggae, pop, rap… bref, tout. 

Première parmi de très nombreuses collaborations à venir avec de nombreuses stars de la musique, ils travaillent sur le premier album avec le trio du groupe de hip-hop Deltron 3030. Damon avait déjà prêté sa voix sur certains morceaux de leur album éponyme. (Deltron 3030 se passe en 3030 dans un monde dévasté. Le gouvernement fasciste a supprimé le hip-hop et Del the Funky Homosapien, membre du trio, incarne le dernier rappeur de la planète, Deltron Zero.) 

Le background des personnages de Gorillaz est profond, complexe et va permettre à Damon et Jamie d’aborder tous les sujets qui les touchent au fil du temps. La pollution, le climat, le pouvoir, l’argent, la violence, la politique...

Gorillaz par Gorillaz, la création du mix média absolu 

Sur le succès du premier album éponyme, Gorillaz, sorti en 2001, le supergroupe protéiforme va, sur 2 décennies, se réinventer sans cesse tant avec l'avancée de l’industrie musicale que des technologies numériques pour finir par s’inscrire comme un des groupes les plus créatifs de notre époque. 

écrit le vendredi 3 décembre 2021 par

Grégoire de Bernouis

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le vendredi 17 décembre 2021

Encore curieux ?