Culte

Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km

écrit par Maxim Ginoux le mardi 21 décembre 2021

Janis > Culte > Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km >

Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km

 

Cofondateur du groupe rock et psychédélique anglais Pink Floyd, Syd Barrett est également à l’origine de certains des morceaux les plus marquants du groupe pendant ses années de formation. Même si son passage au sein de Pink Floyd n’a duré que trois ans – et sa carrière musicale en général moins d’une décennie – l’influence que Barrett a eu sur le son de Pink Floyd a été unique et ses contributions à la musique rock ont été tout aussi immenses.


Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km

Barrett est devenu populaire en apportant un côté littéraire et psychédélique à la musique de ce groupe mythique. Il était un musicien célèbre et respecté malgré son comportement parfois odieux. La célébrité, comme souvent dans le monde de la musique, s’accompagne d’effets secondaires. Depuis la création de Pink Floyd, Barrett est accro aux drogues et notamment le LSD. La prise de cette drogue se fait de plus en plus fréquemment et affecte son comportement, sa présence sur scène et ses performances. Certains jours, il montait sur scène, mais ne jouait rien ou juste des notes sans but sur certains instruments, regardant le public avec un regard vide alors que le spectacle se déroulait autour de lui. En studio aussi, les effets se font ressentir puisqu’il n’est plus attentif au côté créatif, quand il est seulement présent. Les autres membres ont de plus en plus de mal à travailler avec lui. Son génie musical est toujours intact, mais les drogues rendent son comportement erratique.

L’abus des drogues commence à s’accompagner d’autres problèmes, comme des maladies mentales. Avec la prise de plus en plus fréquente de LSD, Barrett perd la notion du temps et de l’espace et souffre souvent de pertes de mémoire. Il est résigné et fonctionne au ralenti et son rôle dans le groupe est pratiquement inexistant. Pendant longtemps il est tout de même maintenu comme membre honoraire du groupe, mais cela s’avère inutile. Barrett devient trop instable pour avoir une place au sein de Pink Floyd et les autres membres du groupe décide alors de le renvoyer. Barrett se lance alors dans une carrière solo, elle aussi de courte durée. 

Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km

Il prend alors la décision de se retirer complètement de la scène musicale. Après avoir fait ses valises, il s’installe dans le complexe d’appartements Chelsea Cloisters. Là, ses journées consistent à acheter des objets coûteux pour ensuite les donner. Il se ruine et décide donc de quitter le complexe pour retourner vivre chez sa mère à Cambridge. Il se rend brièvement dans sa maison londonienne pendant deux semaines en 1982. Il emporte alors tous les objets nécessaires, donne le reste et retourne chez sa mère une fois de plus. Pour de bon cette fois. 

Pour ce voyage cependant, il décide de rentrer à pied. C’est 80 km qui séparent Londres de Cambridge. Il fait l’entièreté du voyage à pied, s’arrêtant à peine pour se reposer. La sœur de Barrett, Rosemary Breen, a raconté en interview : "Je n’étais pas surprise qu’il marche, il était capable de tout. Je me souviens qu’il avait d’énormes ampoules aux pieds qui ont mis du temps à guérir !". Le changement de personnalité de Barrett était frappant. Le Barrett pré-Pink Floyd et le Barrett post-Pink Floyd semblaient être deux personnes complètement différentes, tenues seulement par une histoire toujours en déclin que les deux partageaient. 

Barrett n'aimait pas écouter la musique de son passé et n’aimait plus le nom de Syd également. Tout cela le contrariait beaucoup, comme s’il voulait oublier ce personnage qu’il ne reconnaissait plus. Il reprend son nom de naissance, Roger Barrett, et prend de petites mesures pour revenir à la vie qu'il a connue avant sa célébrité.

Dans une tentative de ramener un semblant de vie, après le tourbillon de drogues qu'a été sa période Pink Floyd, Barrett se résigne à un style de vie complètement isolé, avec seulement sa sœur comme lien entre lui et l'autre monde. Il passait ses journées à peindre et à fabriquer des meubles. 

Le jour où Syd Barrett a marché plus de 80 km

Après sa mort, ses meubles ont été vendus aux enchères et la famille de Syd Barrett a fait don de l'argent récolté à une bourse d'études pour les étudiants en art de la région. Syd Barrett était un artiste de grand talent, mais son combat contre la drogue a eu raison de lui et l'a profondément affecté au point de le détruire complètement. Son génie musical était manifestement plus grand qu'il ne le laissait entendre et le monde n’a pu en entendre que des bribes. 

Ses anciens amis, cependant, n’ont jamais pu oublier cet homme, aussi talentueux qu’extravagant, qu’ils n’ont jamais pu aider. En plus de Wish You Were Here, une chanson du même disque lui est entièrement dédié dans l’album. La chanson la plus longue du registre Pink Floyd, comme s’ils ne voulaient pas mettre fin à une relation tragique qu’ils partageaient avec leur ami d’enfance.

 
 
Maxim Ginoux
écrit le mardi 21 décembre 2021 par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le mardi 4 janvier 2022

Encore curieux ?