Culte

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

écrit par Maxim Ginoux le jeudi 6 janvier 2022

Janis > Culte > Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur  >

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 
 

Avant Ringo Starr, les Beatles ont commencé leur carrière avec le batteur Pete Best, mais des divergences ont conduit à son éviction juste avant que le groupe ne connaisse un succès mondial.


Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Avant que Ringo Starr ne rejoigne les Beatles en tant que batteur, il y avait Pete Best, qui a joué pour le groupe pendant deux ans avant d'être évincé en 1962. L'année suivante, les Beatles deviennent un phénomène – voire LE phénomène - et vendent 12 millions de disques rien qu'en Grande-Bretagne. Pete Best n'a plus jamais parlé aux Fab Four, plein de rancœur et de déception. Mais pourquoi les autres ont-ils forcé Pete Best à quitter le groupe en premier lieu ? C'est l'histoire peu connue de l'un des membres oubliés du groupe des Beatles et d’un des renvois les plus controversés de l’histoire de la musique. 

Pete Best est né le 24 novembre 1941, à Madras, en Inde britannique. Son père biologique meurt pendant la Seconde Guerre mondiale et sa mère, Mona, rencontre son futur mari, Johnny Best, alors qu'elle suivait une formation pour devenir médecin dans la Croix-Rouge. Après leur mariage en 1944, le couple s'installe à Liverpool. Inspirée par les cafés londoniens où se produisaient les chanteurs et les groupes les plus prometteurs, Mona décide que Liverpool mérite aussi sa scène musicale et artistique. C’est ainsi qu’en 1959, elle transforme le sous-sol de la maison familiale des Best pour devenir le Casbah Coffee Club.

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Son idée est de permettre aux jeunes de faire parler leur créativité. Le Mersey Sound – nom collectif des groupes de rock de Liverpool dans les années 60 – voit le jour grâce à tout ça et ont vu l’émergence des plus grands musiciens des alentours de l’époque. C'est ici que les Quarrymen, une des premières incarnations des Beatles, se produisent pour la première fois le 29 août 1959. Le quatuor était alors composé de Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ken Brown. Brown organisait les concerts pour le groupe au Casbah, mais un désaccord sur l'argent a conduit le groupe à l'expulser en octobre.

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Cela sonne la fin des Quarrymen mais c’est loin d’être la fin pour les autres membres du groupe. Une semaine plus tard, Lennon, McCartney et Harrison passent une audition à TV Star Search avec leur nouveau groupe, Johnny and the Moondogs. 

Entre-temps, Pete Best se procure sa propre batterie et forme les Black Jacks avec Brown, remplaçant alors les Quarrymen comme groupe régulier du samedi soir au Casbah. Entre temps, les Johnny and the Moondogs deviennent les Beatles et engagent Stu Sutcliffe à la basse.

Les Beatles obtiennent une série de concerts à l'Indra Club de Hambourg, à partir du 17 août de l'année suivante. Mais le propriétaire du club demande à Allan Williams, le manager des Beatles à l'époque, d'amener un groupe de cinq musiciens. Le temps presse et Lennon, McCartney et Harrison réussissent à piquer Best des Black Jacks le 12 août 1960, la veille de leur voyage à Hambourg. Ça sonne le glas pour le groupe Black Jacks, qui se dissout dans la foulée. Brown ne deviendra jamais un musicien professionnel par la suite. 

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Le groupe accueille Best, mais pas pour les bonnes raisons. Selon Lennon, ils avaient besoin d’un batteur à tout prix et l’embauche de Best venait plus de la nécessité que du talent. Dans le documentaire Anthology, Lennon déclarait : "On connaissait un gars, et il avait une batterie. Alors, on l'a juste attrapé, on l'a auditionné et il pouvait garder un rythme assez longtemps, alors on l'a pris."

Dans les années 60, Hambourg est un port grinçant, nerveux et dangereux, inondé de gangsters, de sexe, et d’histoires d'argent. Mais il n’en reste pas moins créatif avec sa scène musicale. Mais moins de deux mois après leur arrivée, l'Indra Club ferme ses portes et le groupe déménage au Kaiserkeller, où ils jouent de longs sets, sept jours sur sept. Le groupe commence à se faire une jolie réputation malgré les frasques de Lennon – déjà – qui avait pris l’habitude de finir les concerts en criant "Heil Hitler".

Avec la popularité, les tensions commencent à arriver, notamment entre Best et McCartney, ce dernier un peu jaloux du succès que son comparse a auprès des filles. Pour éliminer les tensions – ou les amoindrir plutôt - les Beatles commencent à se droguer, notamment avec de l'amphétamine, drogue qui les aide à tenir le rythme. En deux ans et demi, le groupe donne 281 concerts à Hambourg et rien qu'en 1961, ils jouent 98 nuits d'affilée.

Le groupe s'améliore, mais ce style de vie ne convient pas à tout le monde et en juillet 1961, le bassiste Sutcliffe démissionne pour se consacrer à sa carrière. Malheureusement, il meurt d'une hémorragie cérébrale le 10 avril 1962, alors que les Beatles se préparent pour leur troisième et dernier passage à Hambourg. McCartney, réticent, reprend le rôle de bassiste au sein du groupe.

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Ce même printemps, le groupe signe un contrat avec EMI et enregistre quatre démos, dont un futur tube, Love Me Do. C’est là, précisément, que Best va perdre sa place. Lennon, McCartney et Harrison rencontrent pour la première fois Ringo Starr en 1959, alors qu'il est le batteur de Rory Storm and the Hurricanes qui est alors l'un des groupes les plus populaires de Liverpool. Au fil des ans, à Liverpool et en tournée avec les Hurricanes à Hambourg, Ringo remplaçait souvent Pete Best, qui en raison de son comportement, manquait souvent des concerts ou des répétitions. 

Pete Best était un peu paresseux et ne faisait pas vraiment d’efforts pour améliorer son jeu ou simplement être là. Ringo Starr le remplace de plus en plus souvent et l’alchimie entre lui et le groupe est de plus en plus forte. La différence était que Starr était ambitieux, et que Best ne l'était pas. Il était plus déterminé à devenir un bon batteur. Finalement, les Beatles réenregistrent Love Me Do avec Starr, qui devient un succès.

Ringo semblait être le meilleur choix pour le groupe par sa rigueur et aussi du fait qu’il s’entendait bien avec les autres membres du groupe. Il était là pour le bien être du groupe et pour que les Beatles deviennent une référence. 

C’est le 6 juin 1962 que le destin de Best se joue lorsque les Beatles passent une audition au Parlophone Records. Epstein n'avait pas réussi à susciter l'intérêt d'une autre maison de disques à Londres. Seul George Martin, producteur de Parlophone, accepte de les signer à une seule condition : virer Best. Le groupe tranche. Et le 16 août de la même année, Epstein annonce à Best la mauvaise nouvelle : il doit quitter le groupe. 

Trois jours après le licenciement de Pete Best par Epstein, Ringo joue son premier concert en tant que membre à part entière des Beatles. Alors que les Beatles deviennent très vite le plus grand groupe de l'histoire de la pop, Best sombre dans une relative obscurité. 

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 

Comme on peut l’imaginer, Best ne gère pas bien la rupture avec les Beatles. Il décide de monter un autre groupe, The Pete Best Combo, mais sa carrière ne décolle pas. Il tombe dans une dépression de plus en plus profonde qui culmine avec une tentative de suicide en 1965. En 1968, alors que les Beatles enregistrent Back in the U.S.S.R., Best quitte le monde de la musique pour travailler dans une usine de pain. Il avait rencontré sa femme, Kathy, en 1963, et bien que sa spirale descendante ait été rapide, il avait besoin d'un travail régulier et stable pour subvenir à ses besoins et à ceux de leurs filles.

Pendant près de vingt ans, Best met de côté sa carrière musicale et travaille dans la fonction publique. Mais en 1988, il se produit à l'hôtel Adelphi de Liverpool, ce qui lui redonne des envies de musique. Best forme alors The Pete Best Band et commence à faire des tournées. Les choses commencent enfin à s'améliorer pour lui. Pour ajouter à un début de carrière, en 1995, les Beatles publient Anthology, qui inclut Best à la batterie dans un certain nombre de morceaux ce qui lui donne droit à une part des royalties, estimée entre 1,3 et 5,2 millions de dollars.

Depuis, Pete Best semble avoir fait la paix avec son passé. Le plus important pour Best, c'est qu'il continue à jouer de la musique professionnellement et d’avoir réintégré ce monde qui lui manquait tant. 

Le jour où les Beatles ont viré Pete Best, leur ancien batteur 


 

écrit le jeudi 6 janvier 2022 par

Maxim Ginoux

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100 % musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le lundi 17 janvier 2022

Encore curieux ?