Culte

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

écrit par Benjamin Puyelo le lundi 24 janvier 2022

Janis > Culte > 10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones  >

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

Cette fois-ci, nous allons nous intéresser à nouveau à un groupe qui a posé les fondations du Rock moderne : je veux parler des Rolling Stones ! À moins d’avoir vécu dans une grotte depuis le début des années 60, il est quasi impossible de ne pas avoir entendu au moins une fois Angie, Brown Sugar ou même d’Avoir aperçu la fameuse « bouche rouge » iconique du groupe sur un T-shirt ou un poster. Mais au-delà de ces repères visuels qui font partie de la culture pop, le groupe britannique peut nous offrir (de par ses 60 ans de carrière) quelques anecdotes plus ou moins connues que nous vous proposons de découvrir dans ce top !

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

1 : Amis de longue date

 

Anecdote probablement la plus connue, mais qui vaut le détour, Keith Richards et Mick Jagger sont de vrais amis d’enfance : ils ont fréquenté la même école maternelle, et sont nés dans le même hôpital ! La légende veut qu’ils se soient recroisés sur le quai de la gare de Dartford en 1961, ce qui donna naissance au groupe mondialement connu.

 

2 : Une carrière de comptable


Avant de devenir la légende mondialement connue, Mick Jagger aspirait à entamer une carrière de… comptable. Beaucoup moins Rock’n’roll, me direz-vous ! Le britannique a suivi un cursus au sein de la London School of Economics, puis sa rencontre avec Keith Richards l’a détourné de la calculatrice au profit de la guitare, fort heureusement pour nous !

 

3 : Un logo à la langue bien pendue !


Le logo emblématique des Stones, représentant une bouche tirant la langue, est non seulement un clin d’œil à la grande bouche de Mick Jagger mais principalement à la déesse Kali. Dans la religion hindoue, elle est connue pour être la déesse de la préservation, mais aussi du temps, de la transformation et de la destruction. Elle est souvent représentée tirant la langue.

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

4 : Les stones et les coiffeurs


Pour se différencier des Beatles et de leur style « propre sur eux  », Andrew Loog Oldham, premier agent des Stones, les encourage à se laisser pousser les cheveux pour souligner leur côté « mauvais garçon ». Par provocation, ils décident de passer une annonce dans le journal lors des fêtes de fin d’année : « Joyeuses fêtes à tous les coiffeurs affamés et leur famille ! ».

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

5 : Le songe d’une nuit d’été


Keith Richards, le guitariste légendaire du groupe, a imaginé le riff de I can’t get no Satisfaction au cours d’un rêve. Dès son réveil, il a empoigné sa guitare (certains disent qu’il dormait avec) et a composé le morceau qui deviendra un des plus connus des Stones.

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

6 : Un rythme effréné


Jusqu’au milieu des années 60, les Stones tournent à un rythme effréné : jusqu’à 300 concerts par an ! Certaines représentations tournent au chaos : leur musique a un tel impact sur le public qu’ils sont parfois obligés de quitter la salle, ce dernier essayant d’envahir la scène.

 

7 : Motards en colère


À la fin de leur tournée américaine en 1969, les Stones décident d’organiser un festival gratuit sur le circuit d’Altamont en Californie. Pour assurer la sécurité, le groupe décide de faire appel aux Hell’s Angels, groupe de motards mondialement connu. Ces derniers acceptent, payés en bière. Très vite, l’évènement aux allures d’un nouveau Woodstock tourne au cauchemar : des bagarres éclatent, l’ambiance est électrique, les « Bad trips » pullulent (une grande partie de la foule étant sous acide et drogues diverses). Peu après le début de la prestation des Stones, Meredith Hunter, un jeune homme noir de dix-huit ans est poignardé et tué par un membre du service de sécurité. Le bilan du festival est désastreux : quatre morts. Pour les journaux de l’époque, ceci marquera la fin du mouvement hippie et des idéaux des fameuses Sixties.

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

Un Hell’s Angel chargé de la sécurité

 

8 : Des anecdotes de scène

 

Le deuxième guitariste des Stones, Ronnie Wood, intervient régulièrement à la radio anglaise. Il partage au cours de l’émission certaines anecdotes dont une particulièrement croustillante : lors de leur tournée aux USA en 1981, un jeune musicien doit assurer la première partie de leur concert. Charlie Watts (le batteur du groupe) lui trouve un énorme potentiel, ce qui donne envie à Wood d’assister à sa représentation. Le problème de ce jeune musicien n’est pas son manque de talent mais son look : il monte sur scène vêtu d’un ciré et de bas avec des porte-jarretelles. Choqué par ce qu’il voit, le public commence à jeter des choux sur l’artiste. Le nom de cet artiste ? Un certain Prince.

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

9 : Un concert d’anthologie

 

En 2006, lors de leur tournée intitulée « A Bigger Band Tour », le groupe décide de donner un concert gratuit au Brésil, au beau milieu de la plage de Copacabana. Cet évènement rassemblera 1.5 million de personnes, ce qui leur octroie le record du plus grand concert de tous les temps, loin devant Woodstock.

10 anecdotes que vous ne connaissiez (peut-être) pas sur les Rolling Stones 

 

10 : La guerre des étoiles (du Rock)


En 1970, les Stones lancent Gimme Shelter. Il s’agit d’un documentaire relatant la tournée américaine du groupe fin 1969. L’équipe de tournage compte un bon nombre de techniciens en tous genres, et parmi eux un des caméramen s’avèrera être George Lucas, que l’on ne présente plus aujourd’hui.

 

écrit le lundi 24 janvier 2022 par

Benjamin Puyelo

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le jeudi 27 janvier 2022

Encore curieux ?