Culte

Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir

écrit par Georges Hein le vendredi 22 avril 2022

Janis > Culte > Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir >

Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir


Daft Punk, un nom qui incarne la Musique avec un grand « M » à lui seul. Ces deux mots ont profondément marqué l’histoire et la société. Le 22 février 2022, une explosion retentit lorsque le groupe poste la pochette de leur premier album sur les réseaux sociaux. De la déflagration, internet s’embrase dans le reste des cendres qu’un an auparavant le groupe avait laissé dans une vidéo annonçant leur séparation. 

Après ce post, l’écho de la bombe retenti encore avec l’annonce d’un live twitch.  Ce live sera suivi par pas moins de 175 000 personnes en même temps. Il s’agira d’une rediffusion d’un concert donné en 1997 à Los Angeles. Ce chiffre monstrueux prouve à quel point le duo français continue d’influencer la rotation du monde dès qu’ils font un pas. Le groupe fait tourner la tête, autant les cœurs de chacun. Pourtant, une question subsiste. Daft Punk est-il un groupe venant de notre bonne vieille planète bleue ? Pour répondre à cette question, on va s’attarder sur l’un des albums qui a le plus divisé les critiques, les fans, et tout le vivant de l’infini et au-delà : Random Acces Memories. 

 

Digital Love 

 

Max Vernon Mathews est le considéré comme fondateur de « l’informatique musicale », faisant progressivement du « son » un art mais, surtout, un nouveau terrain de jeu. Au départ, les deux Parisiens sont des musiciens-nerds à l’esprit libre. Consciemment ou non, Daft Punk trouve ses origines dans les pas de ce scientifique aux oreilles d’enfants. Les Français sont comme un film de Spielberg, une science-fiction qu’on aimerait tant être réelle. Ils imaginent des suites, des associations, des ensembles de sons pour finalement en faire des mélodies. Ils tentent de faire vivre une masse intangible et palpable, une forme informelle, un objet non identifiable, familier, dont la sonorité en son cœur serait composée de 1 et de 0. Il explore amoureusement l’espace électronique avec cet objectif : redonner vie à la musique. 

Dans le cosmos, ils se dirigent aux lueurs des diodes qui scintillent, des échos du vide, des nuances de couleur du noir. À cœur battant, ils avancent, explorent, découvrent, apprennent, grandissent, s’assagissent. Perdu dans l'espace, ils vont jusqu’à l’horizon des évènements pour trouver la réponse à une question : où est ma maison ? 

Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir

Daft Punk ne sont pas des artistes, ils sont des astronautes perdus chez nous qui veulent rentrer chez eux. À l’instar d’E.T, ils veulent retrouver leurs semblables pour illuminer leur poitrine à nouveau. Ils utilisent alors la musique pour communiquer avec ces extra-terrestres.  En quête de rétablir le contact, les frères siamois améliorent depuis Homework leur porte-voix pour se faire entendre bien plus loin que les frontières plates de nos terres. Ils vont mélanger tout leur savoir-faire avec le génie de leur savoir-être ; c’est-à-dire le son pour lequel on leur attribue le qualificatif de « french-touch », avec ce qui animent leur lumière intérieure : le jeu de l’amour et de la musique. 

 

Humain After All

 

Daft Punk n’est pas un groupe unique dans sa musique. Daft Punk n’est pas un groupe unique dans ses sons. Daft Punk n’est pas un groupe unique dans son art. Daft Punk n’est pas un groupe unique. Pourtant, dès le premier contact, on sent un changement dans tout notre système interne. Au touché de ces êtres hors du système, tout se révolutionne en un système où tout est bon. Leur art fait vivre les baisers des hommes. Leur son nous fait vivre à travers l’autre dans une invitation à se perdre dans la danse. Leur musique fait vivre la bonté de l’être humain. Random Access Memories rend heureux ! Voilà l’unique groupe qu’est Daft Punk ! 

À travers cet album, plus encore que les précédents, ils ne s’adressent pas uniquement à ces autres là-haut. Ils nous parlent directement pour nous donner leur musique du bonheur. Par-delà les rêves, par-delà la peur, par-delà la vie, par-delà le début et la fin, par-delà Daft Punk se trouve ta chanson. Le problème est qu’on écoute avec nos attentes, nos espoirs et nos représentations. Aussi, l’accueil de leur dernière proposition fut un point de clivage entre la déception sourde et l’adoration aveugle. On ne peut écouter une musique qu’avec sa tête ou qu’avec ses tripes. Il faut aussi être en mesure de pouvoir l’entendre avec le regard de celui qui l’a créé. 

Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir

Daft Punk n’a jamais prétendu à rien. Ils sont deux amis passionnés d’une forme d’art et en explore toutes les possibilités. La musique est un média d’expression pour celui qui s’en sert.  Pour tous les autres, lorsqu’ils s’y identifient, elle est le porte-voix à leur parole qui manque.  Rejeter un album parce qu’il n’est pas conforme à notre voie n’a pas de sens. Et l’adorer à se perdre dans la voie d’autrui n’a pas plus de sens. 

Dans cet album, le groupe parisien retire son casque pour montrer un visage semblable à celui de tous. Avec Random Access Memories, les deux artistes chantent leur bilan, ces quarante ans de vie sur terre. Ils y chantent leur amour pour la Musique, leur recette d’une vie épanouie, leurs peurs, leurs volontés de changer le monde, leur frénésie pour la danse. Finalement, ce qu’on entend d'eux, c’est une apparence plus humaine qu’aucune autre. 


One more time 

 

Ce qui fait aujourd’hui Daft Punk, ça n’est plus leur musique. À l’image de tout artiste, le groupe est détenteur de son art, et au regard de son approche de l'industrie, il en sera ainsi encore longtemps. Mais, à l’inverse de nombre d’homologues, le duo électro tient une place à part dans les bacs.  

Ce qui fait aujourd’hui Daft Punk, c’est l’image d’Épinal que nous en avons. Lorsqu’ils se séparent, c’est toute une science fictive qui tente d’expliquer le pourquoi du comment. Et lorsqu’ils reviennent, c’est toute une fan fiction qui s’écrit. Qu’on aime ou non n’a plus de sens à ce niveau, car la question dépasse largement nos terres arides. Ce qu’on cherche dans leur musique, c'est pouvoir ce « une fois encore ».  

Daft Punk : Une bulle d’air remplie d’espoir

Ce qui fait aujourd’hui Daft Punk, c’est leur musique. La capacité de ce son typique à nous rendre heureux encore une fois. La prouesse de nous faire voyager à chaque écoute encore une fois. La sagesse de nous laisser rêver encore une fois. L’amour qu’ils nous font ressentir une fois encore. La liberté d’être et devenir et suivre notre rythme une dernière fois. Voilà ce que nous cherchons depuis leur retour : vivre une dernière fois.  

Après deux ans dans une bulle stérile, l’éclat fut d’une violence inouïe lorsqu’elle explose aux frontières de l’est. La musique de ce diptyque français n’a alors jamais eu autant d’importance.  Elle a toujours su nous transmettre du mouvement dans nos cœurs et nos esprits. Et depuis le 24 février, elle a ce quelque chose de plus profondément humain encore. Face à la folie meurtrière d’une humanité qui se perd surgie la réponse commune au besoin urgent de tous et à notre question du début. Avec Random Access Memories, Daft Punk nous offre ce quelque chose dont seul l’Homme est capable : une bulle d’air remplie d’espoir ! 

 

écrit le vendredi 22 avril 2022 par

Georges Hein

Rédacteur pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le jeudi 5 mai 2022

Encore curieux ?