Culte

La femme à l’origine des plus belles chansons de Paul McCartney 

écrit par Virginie Paillard le mercredi 5 janvier 2022

Janis > Culte > La femme à l’origine des plus belles chansons de Paul McCartney  >

La femme à l’origine des plus belles chansons de Paul McCartney 


Let It Be, Yesterday, Lady Madonna… Derrière toutes ces chansons cultes écrites par Paul McCartney se trouve une figure féminine : celle de sa mère. Décédée prématurément, Mary McCartney a pourtant continué de vivre et d’exister, grâce aux textes de son fils. 

 

La femme à l’origine des plus belles chansons de Paul McCartney 

Pour beaucoup d’hommes, leur mère est la femme de leur vie. C’est en tout cas le cas de Paul McCartney. L’ex-chanteur des Beatles a dit un jour à son propos : « Ma mère était très rassurante et, comme c’est le cas de beaucoup de femmes, c’était elle qui soudait la famille. » 

C’est en 1956 que la vie du jeune Paul, alors ado de 14 ans, bascule. Sa mère meurt à l’âge de 47 ans de complications dues à un cancer. Peu après, il commence à écrire des chansons pour exorciser son mal-être et se lie avec un autre Liverpuldien également orphelin de mère, un certain John Lennon. 

Durant toute sa carrière, d’abord au sein des Beatles, puis en solo, Paul McCartney va écrire de nombreuses chansons faisant référence à sa mère. La plus connue, et la plus explicite étant Let It Be, écrite en 1969. À cette époque, Paul sait que les Beatles vivent leurs derniers moments et s’inquiète pour son avenir. C’est alors que sa mère lui apparaît en rêve pour le rassurer. Les premières lignes de la chanson n’évoquent donc pas l’apparition d’une figure de la Vierge, comme beaucoup l’ont longtemps cru, mais bel et bien celle de Mary McCartney :  « When I find myself in times of trouble / Mother Mary comes to me / Speaking words of wisdom, let it be » (« Quand j’ai des problèmes / Mère Marie vient me voir / Disant de sages paroles : ainsi soit-il. »). Paul dira à propos de cet évènement mystique : «  C’était merveilleux pour moi et elle se montrait très rassurante. Dans mon rêve, elle disait « Tout ira bien ». Je ne suis pas sûr qu’elle disait « let it be », mais c’était le sens de son conseil : « ne te fais pas trop de soucis, tout va s’arranger. »

Yesterday est aussi une chanson que Paul a écrite en songeant à sa mère. Encore une fois, c’est en rêve que la chanson et, plus particulièrement, la mélodie est née.  C’est grâce à ses fans, qui ont vu des mentions au deuil et qui ont fait le rapprochement avec la perte de sa mère, que Paul a compris qu’il avait été encore une fois inspiré par elle : « Vous savez, plus j’y pense, plus je me dis que ça a pu m’influencer inconsciemment. » 

Paul McCartney est connu pour injecter ses émotions et son vécu dans ses chansons, et même si ces quelques titres sont de manière assez flagrante associés à sa mère, il n’est pas impossible qu’en fouillant dans sa discographie, les fans les plus assidus y trouvent des occurrences à Mary McCartney. En lisant les mémoires de Paul, des mentions de la mère du chanteur pourraient vous sauter aux yeux !

La femme à l’origine des plus belles chansons de Paul McCartney 

écrit le mercredi 5 janvier 2022 par

Virginie Paillard

Rédactrice pour Janis, nouveau média 100% musique lancé par LiveTonight

Voir d'autres articles

mis à jour le lundi 17 janvier 2022

Encore curieux ?